vendredi 20 avril 2018

Tacos minute au poulet, façon chili +


Une chouette manière de récupérer un reste de poulet est d’en faire des tacos. Pour ce repas à la bonne franquette, j’ai eu l’idée de les garnir aussi de haricots noirs, un choix équilibré et savoureux, étonnamment rapide à concocter. 

Appréciation *** 1/8 
Ingrédients pour deux  
5 coquilles rigides de tacos du commerce  
Farce express au poulet et aux haricots noirs  
1 c. à soupe d’huile d’olive 
1/2 oignon rouge, haché 
1/2 poivron jaune, en dés 
1 tasse de haricots noirs, rincés et égouttés 
1/2 tasse de bouillon, boeuf ou poulet réduit en sel 
1 c. à soupe comble de concentré de tomate 
1 tasse de poulet cuit, en morceaux 
Sel, poivre et cumin au goût 

Garnitures 
4 tranches de cheddar fort, en dés  
1 bouquet de coriandre fraîche ou de persil, haché 
Zeste de lime, au goût 

La cuisson se termine dans un four à 350 °F, en mode convection, ou à 375 °F en mode régulier, et dure 10 minutes.  

1. Dans un poêlon moyen, attendrir dans l’huile l’oignon et les dés de poivron. 

2. Ajouter les autres ingrédients de la farce dans l’ordre indiqué en terminant par le poulet. Assaisonner de sel, de poivre et de cumin et bien réchauffer. 

3. Dans deux plats allant au four, installer les coquilles de tacos. Dans le poêlon, ajouter les feuilles de coriandre avant de remplir les tacos. Garnir de zeste de lime, puis ajouter les dés de cheddar. 

4. Enfourner et cuire 10 minutes. On peut allumer le gril et faire gratiner le fromage, mais simplement fondu, il donne donne sa pleine saveur.


jeudi 19 avril 2018

Socca-pizza, façon Messidor +


La socca est à l’origine une spécialité culinaire niçoise que l’équipe de Cuisine futée a transformée en pizza. C’est une crêpe moelleuse à base de farine de pois chiches à laquelle on a ajouté des épices, ce qui la rend très savoureuse. Après un premier test, j’ai choisi de modifier les garnitures pour que la socca soit plus proche d’une pizza, les légumes grillés sont un atout, mais on peut aussi les poêler. La pâte demeure tendre et parfumée, le résultat est hyper délicieux. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
La crêpe 
1/2 tasse de farine de pois chiches (voir Notes de la recette originale) 
1/2 tasse d’eau 
1 œuf 
1/2 c. à thé de graines de fenouil 
1/2 c. à thé de graines de cumin 
1 c. à soupe d’huile d’olive 
Sel et poivre au goût 

Sauce à socca, façon Messidor 
3 tomates séchées dans l’huile, hachées 
1 c. à soupe de l’huile des tomates 
1 petite gousse d’ail, pressée 
2 bouquets de feuilles de coriandre ou de basilic hachées,    
   environ 4 c. à soupe 

Sel et poivre au goût 

Garnitures 
1 courgette grillée ou poêlée, en tranches 
1/2 de poivron jaune, grillé ou poêlé, en dés 
1/3 tasse de cheddar fort 

La cuisson se fait dans un four à 400 °F, en mode convection, ou à chaleur normale à 425 °F. 

1. Préparer d’abord ce qui remplacera la sauce à pizza de la recette originale. Dans un petit hachoir, réunir les tomates séchées, l’ail, les feuilles de basilic ou de coriandre et mixer. Assaisonner, saler modérément, les tomates séchées le sont ordinairement, transférer dans un petit bol et réserver. 

2. Préparer ensuite la socca.  Dans un bol moyen, à l’aide d’un fouet, mélanger tous les ingrédients de la crêpe. 

3. Dans un poêlon antiadhésif allant au four, chauffer l’huile à feu moyen-vif durant 3 minutes en badigeonnant le fond et le pourtour à l’aide d’un pinceau de cuisine. Verser la pâte dans le poêlon et cuire, sans remuer, 3 minutes. Terminer la cuisson au four 3 minutes ou jusqu’à ce que la socca soit légèrement dorée. 

4. Retirer le poêlon du four et répartir sur la crêpe la sauce à socca, puis les légumes. Parsemer de fromage et remettre au four 3 minutes. Puis, allumer le gril et cuire encore 2 ou 3 minutes jusqu’à ce que le fromage commence à fondre. 

La recette de Cuisine futée, 




mercredi 18 avril 2018

Boulettes de porc aux pommes à l’asiatique +


Ces boulettes en sauce contiennent de la pomme, des pacanes et de la cannelle. J’aurais pu les appeler mes boulettes tarte aux pommes, mais comme mon goûteur avait envie de les déguster avec des vermicelles de riz, j'ai ajouté à la sauce quelques ingrédients de la cuisine asiatique, gingembre, sauce soya et vinaigre de riz et, pour la douceur, un tantinet de sirop d'érable. Le résultat est un harmonieux bouquet de saveurs. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour quatre (16 boulettes) 
Boulettes de porc 
470 g de porc haché extra maigre 
3/4 tasse de chapelure panko 
1/4 tasse de pacanes, hachées (facultatives) 
1/2 pomme, râpée 
1 oeuf, battu 
1 morceau de gingembre, pelé et haché finement 
1 gousse d’ail, pressée 
1/4 c. à thé de cannelle moulue 
Sel, poivre et paprika au goût 

Sauce à l'asiatique
1 oignon, haché finement 
1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à soupe de beurre 
1 piment jalapeno, haché très finement avec quelques pépins 
1 c. à soupe comble de farine 
1 tasse de jus de pomme brut sans sucre ajouté 
1 tasse de bouillon de boeuf réduit en sel 
2 c. à soupe de sauce tamari légère 
1 c. à soupe de vinaigre de riz 
1 c. à soupe de sirop d’érable, ou de miel 
Sel et poivre au goût 

Garnitures facultatives 
3 feuilles de bette à carder rouge, émincées avec les tiges ou 1 1/2 tasse d’épinards émincés 
1/2 pomme en dés 

1. Commencer par préparer des boulettes. Dans un grand bol, réunir tous les ingrédients et bien mélanger. Façonner une quinzaine de boulettes de la grosseur de balles de ping-pong, j’en ai obtenu seize. Réserver. 

2. Dans un poêlon profond ou un wok, attendrir l’oignon dans la matière grasse 3 ou 4 minutes. Ajouter le piment, puis saupoudrer de farine en brassant à la cuillère de bois. Verser le jus de pomme et le bouillon et porter à ébullition, la sauce épaissira. Ajouter la sauce tamari, le vinaigre et le sirop d’érable (ou le miel) et poursuivre l’ébullition 2 min. Goûter, rectifier l’assaisonnement au besoin. Un peu plus de piment, un tantinet de cannelle ou de sel, chacun y trouvera son plaisir. 

3. Déposer les boulettes dans la sauce, couvrir et laisser mijoter entre 20 et 25 minutes à faible ébullition. Ce temps écoulé, ajouter les garnitures, feuilles de bette à carde ou épinards hachés et dés de pommes ou tout autre garniture qui ajoute fraîcheur et croquant. Réchauffer 2 ou 3 minutes avant de servir avec des vermicelles.


mardi 17 avril 2018

Repas de truite à la chermoula +


La chermoula est une sauce maghrébine fréquemment utilisée avec le poisson, elle associe huile d’olive, ail, herbes fraîches, épices et citron. Elle sert ici à aromatiser la truite tandis qu’une vinaigrette au citron parfume les légumes. Un repas cuit sur une plaque, tout simple, mais coloré et rempli de saveurs. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
20 petits bouquets de chou-fleur de la grosseur d’une noix de Grenoble 
1 filet de truite de 300 g, séparé en quatre tranches 
12 asperges fraîches, les tiges pelées 
Sel et poivre au goût 

Vinaigrette au citron et aux herbes 
2 c. à soupe d’huile d’olive 
2 c. à soupe d’eau 
1 c. à thé de jus de citron 
Le zeste de 1/2 citron 
1/8 c. à thé d’herbes salées du Bas-du-fleuve 

Chermoula 
3 c. à soupe combles de coriandre fraîche, hachée finement 
2 c. à soupe d’huile d’olive 
2 c. à soupe de bouillon 
1/2 c. à thé de paprika 
1 c. à thé de jus de citron 
1/2 c. à thé de zeste de citron 
1 gousse d’ail, pressée 
1/4 c. à thé de graines de cumin, moulues 
1/4 c. à thé de graines de coriandre, moulues 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne 

La cuisson se fait dans un four 425 °F. La cuisson du chou-fleur est la plus longue, elle dure 20 minutes, la truite 10, les asperges 5 minutes. 

1. Allumer le four. Préparer ensuite la vinaigrette au citron en réunissant dans une petit bol tous les ingrédients. Disposer les asperges dans une assiette et les badigeonner de vinaigrette au pinceau. Ajouter 1/4 de c. à thé de curcuma à la vinaigrette, bien mélanger et y plonger les bouquets de chou-fleur. 

2. Sur une plaque à cuisson tapissée de papier parchemin, placer les bouquets de chou-fleur et les enfourner pour 10 minutes. 

3. Pendant ce temps, préparer la chermoula. Dans un petit bol, en réunir les ingrédients et bien mélanger. Saler et poivrer les tranches de truite. À l’aide d’une cuillère, les badigeonner de chermoula. 

4. Les 10 premières minutes de cuisson du chou-fleur écoulées, transférer les tranches de truite sur la plaque avec le chou-fleur. Enfourner et cuire 5 minutes. 

5. Retirer la plaque du four, ajouter les asperges, enfourner et cuire 5 minutes ou jusqu’à ce que la chair du poisson se défasse facilement à la fourchette.


lundi 16 avril 2018

Coq au porc maison, prise deux +


Ce petit rôti qui fait nos délices et qu’on trouve prêt à cuire au rayon des viandes, c’est un filet de porc entouré d’une poitrine de poulet. Il est possible et pas compliqué de le préparer soi-même, et d’ajouter un pesto entre les deux viandes. C’est ce que j’ai fait hier, entourant le poulet de tranches de prosciutto. Le résultat fut encore meilleur que la première fois. C’est ce qu’il y a de bien en cuisine, il y a toujours une prochaine fois pour bonifier un premier essai et tenter de s’approcher de la perfection. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux gourmands 
1 morceau de filet de porc de 125 g environ 
1 poitrine de poulet de 240 g ou un peu plus 
2 c. à soupe de pesto maison ou du commerce 
3 épaisses tranches d’oignon 
1/2 tasse de vin blanc ou de bouillon de poulet 
3 ou 4 fines tranches de prosciutto ou de jambon (facultatif) 
Sel avec modération, poivre et paprika au goût 

La cuisson dure 1 heure, se fait d’abord dans un four à 375 °F qu’on réduira après 15 minutes à 
350 °F. 

1. Trancher la poitrine de poulet sur l’épaisseur, mais sans la couper entièrement, de manière qu’elle s’ouvre comme un livre. La presser légèrement pour qu’elle puisse entourer le filet, couper celui-ci au besoin. 

2. Tartiner la poitrine ouverte avec le pesto. 

3. Déposer le morceau de porc au centre de la poitrine ouverte et rouler celle-ci autour du porc. La poitrine que j’ai utilisée hier étant trop petite pour entourer entièrement le porc, je l’ai enroulée de tranches prosciutto. 

4. Ficeler ensuite les pièces de viande comme un rôti ou encore, utiliser des broches croisées comme sur la photo, ce qui facilite la tâche et le déficelage au moment de le couper. 

5. Placer le coq au porc, dans une petite lèchefrite sur les tranches d’oignon. Cuire 15 min avant d’ajouter la moitié du vin blanc. Réduire la température du four à 350 °F, recouvrir d’un carré de papier alu et poursuivre la cuisson de 30 à 45 min en arrosant avec le reste du vin blanc jusqu’à ce que le rôti soit cuit. Pour ma part, j’ai laissé 45 minutes et la cuisson était parfaite. 

6. . Laisser reposer le rôti 5 min et préparer une petite sauce, par exemple aux champignons avec un bon bouillon, un beurre manié, le jus de cuisson du rôti et, si on y tient, une lichette de crème. 








Mon premier essai de coq au porc, sans le prosciutto, 

dimanche 15 avril 2018

Festin de langoustines sur riz +


Un beurre à l’ail agrémenté de coriandre, de zeste de citron et de parmesan a enrobé ces petits trésors de la mer, qui furent accompagnés hier d’un riz à la bette à carde finement relevé. Nous n’avions pourtant rien à fêter, mais nous nous sommes régalés ! 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
1 sac de langoustines de 450 g, 
le nôtre en contenait 40, décongelées, rincées et bien asséchées 

Beurre à l’ail au parmesan 
4 c. à soupe combles de beurre ou de margarine Or 
2 gousses d’ail, pressées 
1 ou 2 bouquets de coriandre, émincé finement 
Le zeste de 1/4 de citron 
3 c. à soupe de parmesan fraîchement râpé 
1 touche de poivre de Cayenne, au goût 

 La cuisson se fait dans un four à 425 °F. 

1. Dans un petit bol, réunir les ingrédients du beurre. Bien mélanger. 

2. Déposer les langoustines sur une plaque à cuisson doublée de papier parchemin, puis tartiner chacune des langoustines avec le beurre à l’ail au parmesan. 

3. Enfourner sur la grille du centre et cuire entre 7 et 9 minutes ou jusqu’à ce que le beurre commence à bouillonner. Au besoin, terminer la cuisson en allumant le gril et cuire encore 2 ou 3 min, sans déplacer la plaque. 

Riz à la bette à carde 
1 petit oignon, haché finement 
1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
1/2 tasse de riz rincé, moi Oncle Bob 
1 tasse de bouillon de poisson ou de poulet 
2 ou 3 feuilles de bette à carde, hachées, les tiges émincées 
Sel et poivre + 1/8 c. à thé de poivre de Cayenne 

1. Attendrir l’oignon dans la matière grasse, ajouter les tiges de bette à carde émincées puis le riz. Mouiller avec le bouillon, porter à ébullition et cuire 15 min avant d’ajouter les feuilles de bette à carde. 

2. Terminer la cuisson durant 2 ou 3 minutes, jusqu’à ce que le bouillon soit entièrement absorbé. 

Touche gourmande 
Faites un peu plus de beurre à l’ail, doublez la recette au besoin et, après en avoir tartiné les langoustines, faites fondre le reste pour faire trempette.

Une autre version savoureuse,



samedi 14 avril 2018

Gâteau aux poires à la crème sure +


J’avais des petites poires qui refusaient de mûrir, je les avais depuis trois semaines, elles étaient encore belles, pas brunies, mais peu juteuses. J’ai adapté la recette du gâteau aux pommes à la crème sure. J’ai aussi remplacé la cannelle par des pépites de chocolat blanc et les pacanes par des pistaches. Délicieux ! 

Appréciation *** 1/8 
Ingrédients pour six à huit portions raisonnables 
1 tasse de farine tout usage non blanchie 
1 pincée de sel 
1 /4 tasse de pépites de chocolat blanc 
1/4 c. à thé de noix de muscade, râpée 
1/2 c. à thé de bicarbonate de soude 
1/2 c. à thé de levure chimique (poudre à pâte) 
1/4 tasse de beurre ramolli ou d’une bonne margarine 
1/2 tasse de sucre 
1 œuf 
1/2 c. à thé d'extrait de vanille 
1/2 tasse de crème sure 
5 petites poires Rocha, pelées et taillées en très petits dés 
4 cuillères à soupe de pistaches 

La cuisson se fait dans un four à 350 °F et dans un moule rond de 20 cm (8 po) bien beurré. 

1. Dans un bol moyen, réunir la farine, le sel, la muscade, les pépites de chocolat blanc , le bicarbonate de soude et la levure chimique. 

 2. Dans un grand bol, battre le beurre ramolli ou la margarine avec le sucre. Incorporer l’oeuf, puis ajouter la vanille et la crème sure et bien mélanger. 

3. Ajouter les ingrédients secs,  les pistaches et les poires. Si les poires sont peu juteuses, la pâte sera très épaisse. Verser cette pâte dans le moule bien beurré, le mien est en céramique. 

4. Enfourner sur la grille du centre et cuire entre 40 et 45 minutes. Au besoin, enfoncer un cure-dents dans la pâte, il devrait en ressortir propre et sec. 

 5. Laisser refroidir le gâteau avant de le servir en pointes.

La recette de gâteau aux pommes à la crème sure,




vendredi 13 avril 2018

Pavés de saumon en croûte de pistaches


Les fines saveurs des zestes de lime et de l’estragon s’ajoutent au croquant des pistaches pour garnir ces bons pavés de saumon frais, accompagnés d’une petite mayonnaise crémeuse au citron: des arômes pour les papilles, du velours pour le palais. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour deux 
1 beau pavé de saumon de 305 g séparé en deux
Sel et poivre 

Enrobage tendre et sauce * 
1 c. à soupe de mayonnaise légère 
2 c. à soupe de crème sure faible en gras 
2 c. à thé de yogourt nature 
Le zeste de 1/4 citron 
1/2 c. à thé d’estragon séché 

Enrobage à la croûte de pistaches 
3 c. à soupe de pistaches non salées, broyées sommairement 
1 c. à soupe de panko 
1 c. à soupe de flocons de noix de coco sans sucre 
1 c. à soupe de parmesan fraîchement râpé 
Le zeste de 1/4 de lime 

*Les sauceux voudront certainement doubler la recette. 

La cuisson se fait dans un four à 400 °F, sur la grille du centre, et dure environ 10 minutes. 

1. Sur une plaque à cuisson doublée de papier parchemin, disposer les filets, les saler et les poivrer. Dans un petit bol, réunir les ingrédients de l’enrobage tendre. Tartiner les pavés d’une fine couche de cette enrobage, côté chair seulement. Conserver le reste comme sauce d’accompagnement. 

2. Dans un autre bol, mélanger les pistaches, le panko, les flocons de noix de coco et le parmesan. À l’aide d’une cuillère, répartir la chapelure aux pistaches sur les pavés de saumon et presser légèrement pour qu’elle tienne bien. 

3. Enfourner la plaque et cuire entre 7 et 9 minutes, 1 ou 2 minutes de plus si le pavé est épais. 

Servis ici avec des petites pommes de terre rissolées qu’on voudra peut-être remplacer par des frites santé maison.


jeudi 12 avril 2018

Pâtes aux moules et aux légumes grillés +


Je ne compte plus les repas de moules que j’ai servis avec des pâtes longues, nous y revenons toujours avec bonheur et quelques modifications. L’ajout de feuilles de bette à carde et les légumes grillés donne ici beaucoup de texture et de saveur à cette sauce à la crème: un délice rapide à mitonner, quand on a déjà fait griller les légumes. 

Appréciation *** 1/8
Ingrédients pour deux 
Légumes grillés 
1 poivron jaune, coupé en quatre, membranes et pépins retirés 
1 courgette jaune , en tranches 
1 ou 2 c. à soupe d'huile d’olive 
 1 c. à soupe d’origan séché 

Moules 
1 sac de moules de 900 g, brossées sous l’eau fraîche 
1/2 tasse de vin blanc sec ou de bouillon 

Sauce crémeuse aux légumes grillés 
1 c. à soupe d'huile d’olive+ 1 c. à thé de beurre 
3 ou 4 feuilles de bette à carde, hachées ou de chou frisé 
2 gousses d'ail, pressées 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne 
1 c. à thé comble de farine 
1/2 tasse de jus de cuisson des moules 
1/3 tasse de crème légère (15 %) 
Sel et poivre au goût 

1. Sur une plaque à cuisson doublée de papier parchemin, déposer les légumes à griller. Badigeonner d'huile et faire griller de 20 à 25 minutes dans un four à 425 °F. Retirer du four. Empiler les poivrons et les recouvrir d'une pellicule plastique, après 20 min, une fois refroidis, on pourra retirer leur peau aisément et les couper en dés. 

2. Dans un grand poêlon muni d’un couvercle, réunir les moules et le vin blanc ou le bouillon. Couvrir, porter à ébullition et cuire 2 ou 3 minutes ou jusqu'à ce que les moules soient ouvertes. Jeter celles qui sont fermées. 

3. Laisser tiédir, retirer les moules du poêlon, filtrer le jus de cuisson au-dessus d’un bol et réserver celui-ci. Décoquiller le moules sauf quelques-unes pour décorer, réserver. 

4. Dans le poêlon, chauffer l'huile, y attendrir rapidement les feuilles de bette à carde ou de chou frisé. Incorporer l'ail et le poivre de Cayenne, puis saupoudrer de farine sans cesser de remuer. Mouiller avec le jus de cuisson filtré, couvrir et laisser mijoter 1 minute avant de verser la crème. 

 5. Ajouter les légumes grillés et les moules, bien mélanger et verser sur des pâtes cuites, ici des spaghettinis.







Chouette, il en reste !

Il vous reste un tout petit peu de cette sauce savoureuse ?Faites-en une pizza exquise. Épaississez la sauce avec 6 champignons tranchés et un peu de beurre manié  ou, selon le cas, allongez-la d’un tantinet de bouillon ou de crème légère, tartinez-en une croûte à pizza mince du commerce et garnissez le tout de cheddar râpé. Une pizza originale et hyper délicieuse qui a mérité un petit quart de plus.




mercredi 11 avril 2018

Foie de veau à la mexicaine


Le foie de veau est toujours apprécié chez nous, et hier encore, agrémenté de sauces finement relevées, l’une chaude aux poivrons, l’autre froide et proche parente de la guacamole, ce fut un repas-délices rempli de légumes colorés. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour deux 
2 tranches de foie de veau, environ 150 g chacune 
1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
Sel, poivre, paprika, et farine 

Sauce aux poivrons 
1 petit oignon rouge, en dés 
1 c. à soupe d’huile d’olive 
1 poivron jaune, en dés 
1 poivron rouge, en dés 
1/2 piment jalapeno, en dés très fins 
1 petite gousse d’ail, pressée 
1/4 c. à thé cumin moulu 
1 c. à thé rase de farine 
1/3 tasse de bouillon de boeuf réduit en sel 
1 c. à thé de concentré de tomate 
Sel et poivre au goût 

Salsa guacamole 
1 tomate fraîche, épépinée, en dés 
1/2 avocat, en dés 
1 petite échalote, en dés 
1/2 jalapeno, en dés très fins
Zeste de lime 
1 bouquet de feuilles de coriandre, émincées 
Sel et poivre au goût 

Garnitures facultatives
Crème sure 
Coriandre fraîche hachée 
Quartiers de lime 

1. Préparer d’abord la sauce aux poivrons. Dans un poêlon, attendrir l’oignon dans l’huile, ajouter les poivrons et le piment, cuire quelques minutes avant d’incorporer l’ail, saupoudrer de farine et bien mélanger. Verser le bouillon, le concentré de tomate et laisser cuire entre 3 et 5 minutes, le temps de bien lier les ingrédients. Goûter, rectifier l’assaisonnement au besoin. 

2. Préparer la guacamole en réunissant dans un bol tous les ingrédients. Saler et poivrer. 

3. Assaisonner les tranches de foie de sel, de poivre et de paprika, et les saupoudrer de farine. Dans un poêlon, les saisir dans la matière grasse bien chaude et cuire 2 minutes. Retourner et cuire encore 1 minute. 

4. Servir les tranches de foie, entourée de sauce aux poivrons, de riz à la coriandre et de la petite salsa guacamole, garnir au goût.


mardi 10 avril 2018

Pâté de paresseuse aux restes de poulet


Avec les restes de mon poulet à l'indienne, j’ai préparé une sorte de pâté chinois: un rang de poulet cuit, un rang de carottes et de panais auxquels j’ai ajouté des champignons, puis j’ai recouvert le tout avec le reste de purée dégustée la veille avec le lapin. Un recyclage original et réconfortant, car il en reste encore pour un repas...! 

Appréciation *** 
Ingrédients pour deux avec restes
1 1/2 tasse de poulet cuit 
1/2 barquette de champignons, tranchés 
1 c. à soupe d’huile + 1 c. à thé de beurre 
1 tasse des restes de légumes cuits, ici panais et carottes  
1 c. à thé de farine  
1/4 tasse de bouillon, légumes ou poulet 
1/2 c. à thé de vos épices préférées ( moi,1/4 c. à thé d’origan et de basilic séchés) 
1 1/2 tasse de purée de pommes de terre et de patate douce 
1/2 tasse de fromage (facultatif, je n’en ai pas mis) 
Sel et poivre au goût 

La cuisson se termine dans un four à 375 °F et dure 20 minutes. 

1. Dans un poêlon, attendrir les champignons dans la matière grasse. Ajouter les légumes déjà cuits, saupoudrer de farine et bien mélanger avant de verser le bouillon. Il faut très peu de sauce, elle sert simplement à lier les légumes entre eux. Goûter, assaisonner de sel et de poivre, ajouter ou pas des herbes séchées. 

2. Dans un plat allant au four, le mien est en céramique d’un diamètre de 20 cm (8po), répartir d’abord les morceaux de poulet. Ajouter les légumes et recouvrir ceux-ci d’une bonne purée. Garnir ou pas de fromage. 

3. Enfourner et réchauffer une bonne vingtaine de minutes.









lundi 9 avril 2018

Cuisses de lapin à l’estragon +


Nous avons eu de la chance de trouver ces belles cuisses de lapin, c’est une viande si tendre et si suave, un véritable régal; et un classique que cette recette éprouvée tant de fois au cours des ans. Oui, je sais, le lapin est un animal de compagnie adorable, on le déguste avec un plaisir coupable, mais en fermant les yeux sur cet exquis péché de gourmandise. 

Appréciation *** 1/2 
Ingrédients pour deux 
2 cuisses de lapin, prêtes à cuire 
1 c. à soupe de moutarde de Dijon 
1 c. à soupe d'huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
3 échalotes sèches, tranchées sur la longueur 
1 gousse d'ail, tranchée 
1/3 tasse de vin blanc 
1/3 tasse de bouillon de poulet 
1 c. à thé d'estragon séché + 1/2 c. à thé pour la sauce 
1/3 tasse de crème légère (15 %) 
1 c. à thé de fécule de maïs délayée dans un peu d’eau 
Sel, poivre et paprika au goût 

La cuisson se termine dans un four à 300 °F. 

1. Assaisonner les cuisses de lapin de sel et de poivre, les badigeonner de moutarde de Dijon et les saupoudrer de paprika. Dans un poêlon allant au four, chauffer l'huile, ajouter le beurre et y faire dorer doucement les cuisses sur toutes leurs faces. Retirer du poêlon et réserver. 

2. Ajouter les échalotes et les attendrir quelques minutes, puis faire revenir l'ail 1 minute. Bien racler le fond du poêlon de manière à en détacher tous les sucs. Verser le vin, puis le bouillon et 1 c. à thé d’estragon, porter à ébullition, puis remettre les morceaux de lapin. Couvrir, enfourner et cuire 1 heure en vérifiant à mi-cuisson qu’il reste suffisamment de liquide au fond du poêlon, pour ma part, je n’ai pas eu à rajouter de bouillon. 

3. L’heure de cuisson écoulée, retirer les cuisses du poêlon et les garder au chaud sous un carré de papier alu dans le four éteint avec les assiettes de service. Filtrer le jus de cuisson dans une petite casserole, ajouter la demi-cuillerée d’estragon, la crème légère ainsi que la fécule délayée. Chauffer jusqu’au point d’ébullition, la sauce épaissira et prendra une belle consistance. 

4. Goûter, rectifier l'assaisonnement au besoin et napper les cuisses de lapin de cette sauce.

Servies ici avec une bonne purée de pommes de terre et de patate douce et une indispensable salade de roquette.