vendredi 31 juillet 2015

Moules à la mexicaine, version deux


La recette de moules de Stéfano Faita sur le site IGA est très alléchante, mais comme il me manquait la moitié des ingrédients, j’ai décidé d’improviser en conservant les grains de maïs. Ce n’était pas bien sorcier de leur ajouter du poireau, des tomates séchées, des courgettes, du concentré de tomate et de la sauce au piment. Un bon plat de moules pas compliqué et savoureux. 

Appréciation du goûteur ***
Ingrédients pour deux 
1 sac de moules, brossées, rincées et asséchées 
1/2 tasse de vin blanc ou de vermouth blanc 
2 c. à soupe d’huile d’olive 
1 poireau émincé 
5 tomates séchées dans l’huile, hachées 
1 courgette verte, en dés 
1/2 tasse de bouillon de poisson ou de poulet 
1 c. à soupe de concentré de tomate 
1 fleur d’ail, émincée ou 1 gousse d’ail, pressée 
2 épis de maïs, cuits et égrenés 
1 c. à thé de sauce au piment (moi sriracha) , + ou - au goût 
Feuilles de coriandre pour garnir 

1. Faire ouvrir les moules dans le vin blanc et filtrer le jus de cuisson. Jeter les moules fermées, décoquiller les autres en conservant une de leurs coquilles. 

2. Dans un grand poêlon, attendrir le poireau dans l’huile, ajouter les tomates séchées et les dés de courgette et cuire 3 min. Mouiller avec 1/2 tasse du jus de cuisson filtré, ajouter le bouillon, le concentré de tomate et l’ail et laisser mijoter 3 min. Incorporer les grains de maïs cuits, la sauce au piment, remettre les moules sur les légumes et bien réchauffer, couvrir et conserver au chaud. 

3. Garnir de coriandre et servir avec des croûtons ou sur un lit de pâtes cuites. 

Touche gourmande 
Versez le tout dans un grand plat allant au four, ajoutez 1/2 tasse de cheddar râpé et passer sous le gril du four quelques minutes, le temps que le fromage fonde et gratine.

Chouette, il en reste !
Il vous reste quelques moules et un peu de sauce ? Tapissez un ou deux ramequins avec des pâtes ou du riz cuits, étalez vos restes et garnissez de dés de cheddar fort ou d’un autre fromage goûteux. Passez les ramequins 2 ou 3 min au micro-ondes et faites-les gratiner au four. Un délice !



jeudi 30 juillet 2015

Galettes de porc bbq à l’anglaise +


Cette recette contient quelques-uns des ingrédients dont la cuisine anglaise est friande, moutarde, miel, sauce Worcestershire et cheddar. Les condiments, tout comme le fromage, donnent un très bon goût à la viande de porc qui en absorbe toutes les saveurs. Une recette à refaire. 

Appréciation du goûteur *** 1/4 
Ingrédients pour quatre 
450 g de porc haché extra-maigre 
1 oeuf battu légèrement 
1 c. à thé de moutarde à l’ancienne 
1 c. à thé de miel (ou de sirop d’érable) 
1 c. à thé de sauce Worcestershire 
3/4 c. à thé de basilic séché (ou de sauge) 
1 tige de fleur d’ail, émincée finement 
2/3 tasse de panko (ou de chapelure) 
20 très petits dés de cheddar fort 
Sel, poivre et paprika, au goût 

1. Dans un bol, réunir les sept premiers ingrédients, excluant donc la chapelure, le fromage et les assaisonnements. 

2. Bien malaxer, ajouter la chapelure, puis, saler et poivrer et mélanger de nouveau. 

3. Réfrigérer 1 ou 2 heures, ce qui permettra à la viande d’absorber les saveurs. 

4. Former quatre parts égales et façonner 4 galettes. Dans chacune, insérer les cinq petits dés de cheddar, puis saupoudrer de paprika. 

5. Cuire sur la grille huilée et bien chaude du barbecue, le nôtre est électrique. 

Chouette, il en reste! 
Vous n’êtes que deux ? 
Ne faites que deux galettes, conservez la viande qui reste au frigo jusqu’au lendemain et suivez cette recette facile pour vous faire un bon petit ragoût de boulettes pour deux. 



Formez 8 petites boulettes légèrement plus petites qu’une balle de ping-pong. Réservez. Dans un poêlon, faites revenir 1 petite échalote sèche hachée dans 1 c. à soupe d’huile et 1 c. à soupe de beurre. Ajoutez 1/2 barquette de champignons de Paris tranchés, cuisez 2 min, ajoutez 1 c. à soupe de farine, 1 tasse de bouillon de boeuf et 1 c. à soupe de concentré de tomate. Laissez épaissir la sauce, goûtez, assaisonnez de sel et de poivre, déposez les boulettes dans la sauce bouillonnante, couvrir et laisser frémir 20 min. Dégustez avec des pâtes courtes ou un bon plat de riz.

mercredi 29 juillet 2015

Brochettes de crevettes, pastis et clémentine +


Je n’avais encore jamais fait macérer des crevettes dans une marinade au pastis, c’est chose faite. Cette fois, j’ai allongé la préparation liquide avec du jus de clémentine, puis avec jus et zeste de lime. Et les crevettes ont cuit dans leur carapace: un délice qui se déguste en se léchant les doigts. 

Appréciation du goûteur *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
30 crevettes crues dans leur carapace 

Marinade au pastis et aux agrumes 
2 c. à soupe de pastis 
Le jus de 1 clémentine 
1 c. à soupe de sauce de poisson 
1 c. à soupe d’huile de pépins de raison (ou autre huile au goût neutre) 
1 c. à soupe de jus de lime + zeste de 1/2 lime 
1 c. à thé de sirop d’érable (ou de miel)
1/2 c à thé d’huile de sésame grillé 

1. Dans une assiette creuse, réunir les ingrédients de la marinade et y faire macérer les crevettes 2 ou 3 heures. 

2. Laisser tempérer 30 min sur le comptoir. 

3. Cuire 3 min sur chaque face sur la grille bien huilée et bien chaude du barbecue, le nôtre est électrique.

Astuce gourmande
Ne jetez surtout pas vos restes de coquilles cuites. Faites-en un bon bouillon en leur ajoutant de l’eau, un oignon, une carotte, 1 c. à soupe de concentré de tomate et des herbes, fenouil ou aneth, ou autres. Portez à ébullition et laisser frémir 2 h. Délicieux pour faire une soupe de poissons ou tout autre plat contenant des fruits de mer. (Idée suggérée à l’émission L’épicerie)

mardi 28 juillet 2015

Potage froid au maïs à la mexicaine +



Chaque fois que nous mangeons des épis de maïs, j’en cuit toujours un ou deux de plus, pour mettre dans une salade ou pour ajouter à un plat. Cette fois, je me suis inspirée du potage aux concombres refait cette semaine pour réaliser son petit cousin au maïs. Le résultat est extra-délicieux, je le recommande à tous les amateurs de maïs, plus spécialement en période de canicule. 

Appréciation du goûteur: encore meilleur que le potage aux concombres ! 
Ingrédients pour deux 
2 épis de maïs, cuits et égrenés 
1 petite courgette jaune (ou verte) crue, pelée et coupée en cubes 
1 tige de fleur d’ail, émincée 
6 c. à soupe de crème sure légère 
4 c. à soupe de bouillon de poulet 
1/2 c. à thé de sauce sriracha ou autre sauce au piment 
Sel et poivre au goût 

1. Mettre tous les ingrédients dans un mélangeur et mixer jusqu’à l’obtention d’une consistance de potage. Ajouter du bouillon ou du lait au besoin. 

2. Réfrigérer 1 h ou plus, jusqu’au moment de servir.

lundi 27 juillet 2015

Médaillons de porc bbq, orange et sauge


Quand je pense que ce petit filet de porc canadien nous a coûté moins de trois dollars, je me dis qu’il est possible de se régaler sans se serrer la ceinture. Tendres et juteux sont les médaillons de porc qui ont macéré dans cette marinade au bon goût d’orange. Pour une cuisson rosée, il ne faut pas les laisser trop longtemps sur la grille, 3 min ont suffi sur notre petit barbecue électrique. 

Appréciation du goûteur *** 
Ingrédients pour deux 
1 filet de porc de 355 g, tranché en 6 ou 8 médaillons 
6 ou 8 feuilles de sauge 
Sel, poivre et paprika au goût 

Marinade au goût d’orange 
Le jus de 1 clémentine + le zeste de 1 orange
1 c. à soupe d’huile d’olive 
1 c. à soupe de sauce tamari 
1 c. à soupe de vinaigre blanc 
1 c. à thé de gingembre fraîchement râpé 

1. Dans une assiette creuse, réunir les ingrédients de la marinade et bien mélanger. 

2. Saler, poivrer et saupoudrer de paprika les tranches de porc. Les faire macérer après les avoir tournées deux fois dans la marinade pour qu’elles s’en imprègnent. Recouvrir d’une pellicule plastique et remiser au frigo 2 heures. 

3. Retirer l’assiette du frigo 1 h avant la cuisson. Sur chacun des médaillons, étaler une feuille de sauge fraîche. 

4. Cuire sur la grille huilée et bien chaude du barbecue (le nôtre est électrique) en commençant par la face sans sauge, 3 min de chaque côté pour une cuisson rosée.

dimanche 26 juillet 2015

Pavés de saumon bbq à la crème sure +


Une idée de Cououni, une complice gourmande, marinade que j’ai voulu mettre en pratique et qui nous a agréablement surpris par son goût et sa texture. Le saumon est parfumé et rempli de saveurs, sa chair est croustillante à l’extérieur et très tendre à l’intérieur, une marinade à refaire. Grand merci Cououni ! 

Appréciation du goûteur *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
2 pavés de saumon de 150 g chacun 

Marinade à la crème sure 
3 c. à soupe de crème sure légère 
1 c. à soupe d’huile d’olive 
1 c. à thé de moutarde de Dijon 
1 c. à thé de sirop d’érable 
1 c. à thé de jus de lime + zeste de 1/2 lime 
Fleur d’ail, la tige entière, émincée finement 
Sel et poivre au goût 

1. Dans une assiette creuse, réunir les ingrédients de la marinade et bien mélanger. 

2. Y faire macérer les pavés de saumon 3 h environ, recouverts d’une pellicule plastique. 

3. Cuire 3 min, sur chaque face en commençant par le côté chair, sur la grille huilée et bien chaude d’un barbecue, le nôtre est électrique.

samedi 25 juillet 2015

Tarte suédoise aux pommes +


Un bon dessert qui fera les délices des becs sucrés grâce aux pépites de caramel que j’ai ajoutées en remplacement du chocolat. Cette tarte sans croûte manquait de tenue, j’ajouterai un oeuf la prochaine fois, je la consigne comme je l’ai préparée hier. L’important, m’a répété mon goûteur, ce n’est pas son apparence, mais son goût. 

Son appréciation *** 1/4
Ingrédients pour six ou huit pointes 
4 petites pommes pelées Mc Intosh, en dés 

La pâte, ingrédients secs 
1/2 tasse farine tout usage 
1/2 tasse noix de coco râpée non sucrée* 
1/2 tasse de sucre demerara (ou 1/4 cassonade + 1/4 sucre blanc)
1 c. à thé de levure chimique (poudre à pâte) 
¼ tasse de pépites de caramel au beurre écossais 

* On peut remplacer les flocons de noix de coco par la même quantité d’amandes réduites en poudre.

Ingrédients liquides 
3 c. à soupe d’huile de canola 
1 œuf, légèrement battu (la prochaine fois, j’en mettrai deux)

 Garniture croustillante 
¼ tasse d’amandes tranchées + 2 c. à soupe de sucre brut 

La cuisson se fait dans un four à 350 °F. 

1. Dans un grand bol, mélanger les cinq premiers ingrédients. 

2. Dans un petit bol, mélanger les ingrédients liquides. 

3. Faire un puits dans le bol des ingrédients secs et verser les ingrédients liquides.
 Mélanger jusqu’à ce que toute la farine soit humectée, la pâte restera épaisse. 

4. Disposer les pommes au fond d’une assiette profonde beurrée. La mienne mesure 19 cm ( 7 ½ po) à sa base et 27 cm (10 ½ po) dans sa partie haute. Verser la pâte sur les pommes. 

5. Parsemer de tranches d’amandes mélangées au sucre et enfourner de 30 à 35 min. 

Adaptée de ma recette Tarte suédoise aux poires 

vendredi 24 juillet 2015

Tortellinis, sauce aux légumes grillés


Les marchés Adonis ont inauguré cette semaine une nouvelle succursale aux Galeries d’Anjou à Montréal. Il y avait encore un monde fou le lendemain, et on distribuait des pâtes O’ Sole Mio aux 4 (ou 5) fromages. Nous n’avons pas l’habitude de manger des pâtes farcies du commerce, nous avons fait un très bon repas. 

Appréciation du goûteur *** 
Ingrédients pour deux avec restes 
1 paquet de tortellinis, le nôtre était géant, il en reste beaucoup 
Sel et poivre au goût 

Légumes grillés 
1 petite aubergine italienne, en tranches 
1 bonne courgette, en tranches 
1 poivron jaune, en quatre tranches 

Sauce rapido 
2 c. à soupe d’huile d'olive
La moitié de 1 bulbe de fenouil 
4 tomates séchées dans l’huile, hachées 
1 1/2 tasse de bouillon réduit en sel (moitié poulet, moitié boeuf) 
3 c. à soupe comble de concentré de tomate 

Garniture 
1 fleur d’ail, émincée 
8 feuilles de basilic émincées 

1. Faire d’abord griller les légumes après les avoir badigeonnés d’huile et saupoudrés d’origan séché. Les étendre sur une plaque à cuisson doublée de papier parchemin et cuire dans un four à 425 °F 25 min. Laisser refroidir les poivrons, la peau se retirera aisément ensuite. Les autres légumes sont prêts à être intégrés à la sauce. 

2. Chauffer un poêlon avec l’huile d’olive et y attendrir le fenouil 3 min. Mouiller avec les bouillons et le concentré de tomate. Bien mélanger et cuire une dizaine de minutes. 

3. Introduire les légumes grillés, mélanger et assaisonner. 

4. Cuire les tortellinis dans une casserole d’eau bouillante salée de 5 à 7 min. Conserver un peu d’eau de cuisson, elle vous sera utile pour allonger la sauce au besoin ou pour conserver les pâtes restantes. 

5. Au moment de servir, ajouter la fleur d’ail et les feuilles de basilic ciselées.


Chouette, il en reste
Quelques ajouts aux restes permettent une variante toujours appréciée quand on aime la variété. Ici, de la crème 15 % et une gremolata composée de coriandre hachée, d’ail et de zeste de citron.

jeudi 23 juillet 2015

Bière de gingembre maison


J’ai déjà consigné une recette de boisson au gingembre, mais elle ne contenait pas de levure. J’ai trouvé celle-ci dans le fascicule no 19, signé Taillefer et fille et intitulé La route des épices. Mon goûteur l’a testée en réduisant des deux tiers la quantité de sucre. Je la consigne ici comme il l’a préparée, bien assez sucrée ainsi, mais encore trop pour nous. Je la referai avec moins de sucre et en donnerai l’appréciation, car elle fait une excellente boisson pour accompagner des sandwiches ou des croque-monsieur. À noter qu’elle se fait sur trois jours, il faut donc un peu de patience. 

Ingrédients pour 2 litres 
8 tasses (2l) d’eau 
1/3 tasse (75 ml) de gingembre frais, pelé et haché grossièrement 
1/2 tasse (125 ml) de sucre 
1 c. à soupe de jus de citron 
1 c. à thé de levure sèche active 

1. Dans une grande casserole, verser 4 tasses d’eau et le gingembre. Porter à ébullition, puis retirer du feu. Laisser infuser 30 min. 

 2. Ajouter le reste de l’eau et les autres ingrédients. (Avons versé dans un contenant de 2 l en plastique. ) Laisser macérer 24 h à couvert, dans un endroit chaud (25 °C à 30 °C), nous une petite pièce qui nous sert de débarras, ça tombait bien, nous avons pu mettre du chauffage, il faisait frais ce jour-là. 

 3. À l’aide d’un entonnoir tapissé de coton fromage ou garni d’un tamis, verser la préparation dans un contenant en plastique de 8 tasses (Avons transvidé dans un bol et remis dans le contenant de plastique bien rincé). Fermer hermétiquement. 

4. Laisser fermenter dans un endroit frais (nous au frigo) pendant deux jours.

mercredi 22 juillet 2015

Médaillons de porc bbq, gratinés au chèvre +


Des médaillons ayant macéré dans une marinade toute simple que l’on grille ensuite sur le barbecue, c’est déjà délicieux. Mais quand on leur ajoute une tranche de fromage de chèvre avant de les faire gratiner au four 1 ou 2 min, c’est du bonheur en bouche. Un minimum d’efforts pour un maximum de saveurs, à condition toutefois de ne pas trop cuire les médaillons ! 

Appréciation du goûteur *** 1/4 

Ingrédients pour deux 
1 filet de porc de 350 g, tranché en huit médaillons 
8 tranches fines de fromage de chèvre 

Marinade au balsamique 

3 c. à soupe d’huile d’olive 
1 c. à soupe de vinaigre balsamique 
1 gousse d’ail pressée 
Sel, poivre et paprika au goût 

1. Dans une assiette creuse, réunir les ingrédients de la marinade et bien mélanger. 


2. Y faire macérer les médaillons de porc 2 ou 3 h au frigo, recouverts d’une pellicule plastique. 


3. Retirer du frigo 30 min avant la cuisson. Cuire sur la grille huilée et bien chaude du barbecue( le nôtre est électrique) 3 min de chaque côté (cuisson rosée). 


4. Déposer sur chaque médaillon 1tranche de fromage de chèvre et passer au four sous le gril 2 min.


Servis ici avec un riz aux vermicelles et une bonne salade.

mardi 21 juillet 2015

Aiglefin poêlé, sauce crémeuse à l’ail et au citron


Pas mal meilleur que le poisson du vendredi de mon enfance, cet aiglefin que j’ai préparé avec très peu d’ingrédients et beaucoup d’espoir était invité à notre table hier. Dé-li-cieux! 

Appréciation du goûteur *** 
Ingrédients pour deux 
2 filets d’aiglefin de 150 g chacun 
1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à soupe de beurre 
1 échalote sèche, hachée finement 
1 fleur d’ail, la tige en deux parties égales, émincées finement 
Le zeste de 1/2 citron 
1 ou 2 c. à soupe de câpres (si on aime) 
1 lichette de crème 
Sel, poivre et farine 

1. Dans un poêlon, verser l’huile et y faire fondre le beurre ou une noisette de margarine Or. Ajouter l’échalote et la moitié de la fleur d’ail, et cuire doucement 2 ou 3 min. 

2. Saler, poivrer et enfariner le poisson. Le déposer dans le poêlon pour le dorer des deux côtés, l’aiglefin cuit très rapidement. 

3. Ajouter le zeste de citron, les câpres et la crème et porter à ébullition 1 min. Retirer du feu et garnir avec le reste de la fleur d’ail. 

Servi ici avec des pommes de terre précuites au micro-ondes (5 min) et saisies dans un peu d’huile au beurre que j’ai saupoudrées généreusement de sel et de paprika. Et, bien sûr, avec notre incontournable salade de crudités.

lundi 20 juillet 2015

Cuisses de canard braisées, saveurs provençales +


C’est avec une impatience gourmande que j’ai fait macérer des cuisses de canard, une de nos viandes préférées, dans une petite marinade au pastis et aux tomates séchées. Le résultat fut à la hauteur de nos attentes, très savoureux. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
2 cuisses de canard crues 
1/2 tasse de bouillon de boeuf, séparée en 2 parts égales 
1 c. à thé de fécule de maïs délayée dans un peu d’eau 

Marinade au pastis et aux tomates séchées 
3 c. à soupe de pastis 
2 tomates séchées dans l’huile, hachées 
1 fleur d’ail, émincée finement (la tige en entier) 
1 c. à soupe d’huile d’olive 

 La cuisson se fait dans un four à 300 °F. 

1. Dans une assiette creuse pouvant contenir les cuisses côte à côte, réunir les ingrédients de la marinade et bien mélanger. 

 2. Y faire macérer les cuisses de canard 2 ou 3 h, recouvertes d’une pellicule plastique. Retirer du frigo 30 min avant la cuisson. 

 3. Chauffer doucement un poêlon ayant un couvercle, y déposer les cuisses de canard, puis leur ajouter la marinade. 

 4. Couvrir, enfourner et cuire 2 h 15. Après une heure de cuisson, retirer le poêlon et prélever quelques cuillerées de jus de cuisson, environ 1/4 tasse, verser dans un ramequin. Mettre au congélateur, ce sera la base de la sauce. Dans le poêlon, ajouter 1/4 de bouillon de boeuf, porter à ébullition, couvrir et remettre au four. 

 5. La cuisson terminée, pour faire la sauce, retirer le ramequin du congélateur. À l’aide d’un couteau, détacher la couche de gras (conserver pour un autre usage) et verser le bouillon dégraissé dans une petite casserole. Ajouter 1/4 tasse de bouillon de boeuf et la fécule délayée. Porter à ébullition, ajouter les tomates séchées restées dans le poêlon, et conserver le jus de cuisson très gras pour un autre usage. 

 6. Servir les cuisses, nappées de sauce. Ici, accompagnées de pâtes courtes aux oeufs, d’endives braisées et d’une bonne salade au melon.

dimanche 19 juillet 2015

Clafoutis choco/nectarines


Un petit dessert vite fait qui met en valeur un fruit que nous aimons beaucoup, la nectarine. À une version pour deux déjà consignée, j’ai ajouté des pépites de chocolat et de la noix de coco: un délice léger et un savoureux dépanneur. 

Appréciation du goûteur *** 
Ingrédients pour quatre 
3 nectarines, pelées et coupées en petits dés 
4 c. à soupe de pépites de chocolat, mi-sucrées 
Beurre ou margarine non hydrogénée pour graisser les moules 
2 œufs, battus 
4 c. à soupe de sucre 
2 c. à soupe de farine 
2 c. à soupe de flocons de noix de coco non sucrés 
2/3 de lait de soya à la vanille  (ou lait de vache légèrement sucré)
1 pincée de sel 

La cuisson se fait dans un four à 350 °F. 

1. Beurrer 4 petits ramequins ou moules à tartelettes et y déposer les dés de fruit et les pépites de chocolat. 

2. Dans un bol, battre l'œuf et le sucre. Ajouter la farine et bien mélanger. Incorporer le lait, les flocons de noix de coco et le sel, puis mélanger à la préparation précédente. 

3. Répartir sur les fruits dans les quatre ramequins. 

4. Cuire au four entre 20 et 25 minutes.


samedi 18 juillet 2015

Poulet en crapaudine, pâte au cari et à la fleur d’ail +


Ce mode de cuisson fait désormais partie de nos préférés, la chair du poulet est toujours tendre et juteuse, et ses saveurs varient selon la mixture que l’on glisse entre sa peau et sa chair. Cependant, il ne goûte pas beaucoup le cari, ai-je dit à mon goûteur. Pas grave, m’a-t-il répondu entre deux mmm de plaisir, l’important c’est qu’il soit savoureux ! Amateurs de cari, doublez la quantité de pâte de cari si vous avez envie d’un poulet à l’indienne. 

Appréciation du goûteur *** 1/4 
Ingrédients pour quatre 
1 poulet de 1kg 600 
1 oignon en tranches épaisses 
1/2 tasse d’eau 

Pâte de cari à la fleur d’ail 
3 bouquets de coriandre, grossièrement hachés avec les tiges 
2 fleurs d’ail, émincées finement 
1 c. à thé comble de pâte de cari jaune (doublez si vous aimez) 
2 ou 3 c. à soupe d’huile de pépins de raisin ou d’une autre huile neutre 
Sel et poivre au goût 

La cuisson se fait dans un four à 350 °F. 

1. À l’aide de ciseaux de cuisine, entailler le poulet sur toute la longueur de son dos de manière à pouvoir l’aplatir ensuite pour que toutes ses parties soient sur un même plan. De cette façon la cuisson sera plus égale et plus rapide. 

2. Dans un petit mélangeur, l’accessoire venant avec le pied mélangeur fait très bien l’affaire, réunir les ingrédients de la pâte de cari à la fleur d’ail et bien mélanger. 

3. Introduire 2 c. à soupe de la pâte préparée sous la peau du poulet en détachant celle-ci de la chair des cuisses à l’aide des doigts, puis faire de même avec les poitrines; la peau est élastique, facile à manier. Badigeonner ensuite la peau du poulet avec le reste de l’enrobage. 

4. Déposer le poulet sur les tranches d’oignon, verser 1/2 tasse d’eau tout autour et enfourner. Cuire 1 h 30. Recouvrir le poulet d’un carré de papier alu 30 min avant la fin de la cuisson. 

5. Retirer du four et laisser reposer 10 min sous son papier avant de le couper.

vendredi 17 juillet 2015

Pâtés impériaux aux crevettes sans friture


Voici une variante des pâtés provençaux préparés cette semaine, il fallait bien que j’utilise le reste des pâtes à rouleaux impériaux, on déconseille de les congeler de nouveau. Une improvisation réussie, mais à laquelle il manquait une note de fraîcheur, j’aurais bien mis du gingembre, de la coriandre fraîche et du zeste de lime si je m’étais sentie moins pressée. Je vous fais confiance, vous saurez quoi lui ajouter si vous essayez cette recette tout de même délicieuse. 

Appréciation du goûteur *** 
Ingrédients pour quatre 
14 carrés de pâte à rouleaux impérieux (egg rolls), décongelés 

Garniture aux crevettes 
1 sac de crevettes 31/40 de 340 g, décongelées, cuites quelques minutes dans une eau bouillante citronnée, puis débarrassées de leur carcasse et coupées en bouchées de la grosseur d’une noisette 
1 échalote verte, hachée finement 
1 gousse d’ail, pressée 
1 tasse de chou nappa, émincé 
1/4 tasse de vermicelles cuits (facultatif, il m’en restait…) 
2 c. à soupe de sauce de poisson 
1 c. à soupe d’huile de pépins de raisin 
1 c. à thé d’huile de sésame grillé 
Gingembre frais, coriandre et zeste de lime à doser 

Les pâtés cuisent dans un four à 400 °F.

1. Préparer d’abord la garniture en réunissant dans un bol tous les ingrédients. Bien mélanger, goûter et assaisonner au besoin. 

2. Étendre quatre carrés de pâte sur un plan de travail. Badigeonner le pourtour avec le jaune d’oeuf. Garnir chaque pointe du carré d’une bonne cuillerée à soupe de garniture. Replier l’autre pointe pour former un triangle et fixer celui-ci avec les dents d’une fourchette. 

3. Faire de même avec les autres carrés de pâte, jusqu’à épuisement de la garniture. 

4. À l’aide d’un pinceau, badigeonner chaque triangle d’oeuf battu. Disposer sur une plaque à cuisson doublée de papier parchemin et enfourner. 

5. Cuire 20 min en retournant les triangles à mi-cuisson et en les badigeonnant d’oeuf battu sur l’autre face. 

Servis ici avec deux excellentes salades du goûteur, l’une bouddhiste au chou nappa et à la pomme, l’autre catholique à la salade frisée et à la vinaigrette à la moutarde.

jeudi 16 juillet 2015

Potage froid aux concombres +


Une recette du site Recettes du Québec et signée Vivi Angel a servi de base à mon goûteur pour la réalisation de ce potage savoureux. Une recette toute simple, rafraîchissante, à la texture onctueuse et délectable. Les modifications de mon goûteur sont entre parenthèses, ses choix ont été judicieux. Ce potage cru, idéal en période de canicule, se prépare en quelques minutes, mais nécessite trois bonnes heures de réfrigération.

Appréciation de la goûteuse *** 1/4
Ingrédients pour deux 
4 concombres (libanais), pelés et coupés en cubes
1 gousse d’ail ( 1/2 tige de fleur d’ail, finement émincée)
6 c. à soupe de yogourt nature sans gras (même quantité de crème sure légère )
6 feuilles de basilic (pourpre), émincées
Sel et poivre du moulin

1. Dans un robot culinaire ou un mélangeur, réunir les deux premiers ingrédients du potage et mixer. 

2. Ajouter le yogourt et le basilic et assaisonner de sel et de poivre.


3. Mélanger jusqu'à l'obtention d'une texture lisse. Ajouter un peu d’eau au besoin. Goûter et rectifier l’assaisonnement.

 Servi ici avec des feuilles de menthe. 

mercredi 15 juillet 2015

Petits pétoncles de baie, sauce à la provençale


En attendant les tomates fraîches de nos potagers, quelques tomates séchées dans l’huile et un minimum d’ingrédients font de cette improvisation sur pâtes un plat délicieux prêt en quelques minutes. Je n’ai mis que 2 c. à soupe de pastis et le goût était à peine perceptible, mais néanmoins savoureux. 

Appréciation du goûteur *** 
Ingrédients pour deux 
1 sac de petits pétoncles de baie de 340 g, décongelés et égouttés (dont on conservera le liquide ) 
2 c. à soupe d’huile d’olive 
4 tomates séchées dans l’huile, hachées finement 
1 poireau, émincé finement 
1 fleur d’ail, émincée finement 
1 courgette jaune moyenne, en dés très fins 
1 c. à soupe de farine 
Le jus des pétoncles et une quantité suffisante de bouillon de poulet pour obtenir 2/3 tasse de liquide 2 ou 3 c. à soupe de pastis 
 1/3 tasse de crème à cuisson 15 % 
1 c. à thé de fécule de maïs délayée dans un peu d’eau, au besoin
Ciboulette fraîche ou autre

1. Dans un poêlon profond, faire revenir dans l’huile sur feu moyen les tomates séchées, le poireau, la fleur d’ail et les dés de courgette durant 3 min. 

2. Saupoudrer de farine et ajouter le mélange jus de pétoncles et bouillon en remuant. Faire pocher les pétoncles dans le liquide bouillonnant durant 3 min ou jusqu’à ce que ceux-ci soient tendres. 

 3. Ajouter le pastis, puis la crème et épaissir au besoin avec la fécule de maïs. Parsemer de ciboulette fraîche et servir sur des pâtes longues.

mardi 14 juillet 2015

Galettes de porc mexicaines + Salsa au maïs +


Cette recette, signée Taillefer et fille et publiée dans le fascicule 4, Découvrez le porc du Québec, est intitulée « Burgers de porc à la salsa de mangue». Je l’ai légèrement modifiée et j’ai librement adapté la salsa en remplaçant la mangue par une nectarine et en y ajoutant des grains de maïs. J’ai fait griller les galettes au barbecue et les ai servies sur des tortillas, avec de la crème sure. Mmm !Le tout était encore une fois délicieux. 

Appréciation du goûteur *** 1/4 
Ingrédients pour quatre 
425 g de porc haché maigre 
4 tortillas 
4 c. à soupe de crème sure (facultatif) 

Marinade à la mexicaine 
2 tranches d’oignon rouge, hachées très finement 
1/4 c. à thé de piment de Cayenne, moulu 
1 c. à thé de graines de cumin, moulues 
1/4 c. à thé de cannelle moulue 
1 c. à thé de moutarde de Dijon 
1 petit oeuf 
1/2 tasse de chapelure 

Salsa maïs et nectarines pour quatre 
2 épis de maïs, cuits et égrenés 
2 nectarines, en dés très fins 
4 petites tomates cocktail, hachées finement 
2 tranches d’oignon rouge, hachées finement 
2 c. à soupe d’huile d’olive 
2 c. à thé de jus de lime + zeste de 1/2 lime
6 c. à soupe de coriandre fraîche, hachée 
Quelques gouttes de sauce au piment 

1. Dans un bol, réunir les ingrédients de la marinade et y faire macérer le porc haché 1 ou 2 h au frigo. 

2. Préparer la salsa en réunissant dans un bol tous les ingrédients et réserver. 

3. Façonner 4 galettes et cuire sur la grille huilée et bien chaude d'un barbecue (le nôtre est un petit modèle électrique) 5 min de chaque côté. 

 4. Conserver les galettes au chaud, le temps de faire dorer les tortillas et servir avec celles-ci, un peu de crème sure, la salsa maïs et nectarine et une bonne salade.

Vous aimerez peut-être aussi :