jeudi 31 octobre 2013

Filets de tilapia à l’orange




Parce que je n’aime pas particulièrement le tilapia, je me suis efforcée de relever le défi d’améliorer son goût. D’abord, je l’ai servi avec des frites au four maison, nos préférées avec le poisson, ensuite je lui ai ajouté des ingrédients que j’aime particulièrement, jus et zeste d’orange, panure légère et croustillante. Défi relevé avec brio : un délice !

Appréciation ***
Ingrédients pour deux
2 beaux filets de tilapia
1 c.  à soupe d’huile d’olive
1 œuf battu avec 2 c. à soupe de lait
1 petite c. à thé de beurre ou de margarine non hydrogénée
Sel et poivre au goût

Enrobage
¼ tasse de chapelure panko
Le zeste de ½ orange
1 c. à thé de graines de sésame blanches
1 c. à thé de graines de sésame noires
1 c. à thé de paprika
1 bonne pincée de Cayenne

La sauce
Le jus de 1 orange
Quelques gouttes (½ c. à thé) de sauce de poisson thaïe (la touche magique)


1. Saler et poivrer les filets. À l’aide d’un pinceau, les enduire légèrement d’huile.

2. Battre l’œuf dans une assiette creuse.

3. Dans une autre assiette, préparer l’enrobage en y réunissant tous les ingrédients.

4. Au moment de la cuisson, chauffer une poêle avec les reste de l’huile.

5. Pendant ce temps, tremper les filets dans l’œuf, puis dans la chapelure assaisonnée et les déposer sur un papier ciré.

6. Quand la poêle est bien chaude, ajouter la margarine et y saisir les filets 2 min. Retourner et cuire l’autre côté 2 min ou un peu plus selon la grosseur des filets.

7. Faire glisser les filets dans les assiettes et remettre la poêle sur le feu. Y verser aussitôt le jus d’orange additionné de la sauce de poisson thaïe, le liquide réduira aussitôt pour former une petite sauce délicieuse. À servir à côté du poisson pour protéger son croustillant.

mercredi 30 octobre 2013

Boulettes d’agneau, sauce au yogourt




Une recette que l’une de mes complices gourmandes m’a aimablement transmise, qu’elle a refaite à plusieurs reprises, trouvée sur le site de la SAQ. Merci Marie-Claude ! Pour la recette et pour la belle photo!

Préparation 20 min • Cuisson 15 min • 16 bouchées

Ingrédients des boulettes
400 g d’agneau haché
1 c. à soupe de romarin, haché
1 c. à soupe de menthe séchée
10 croustilles de maïs nature (tortillas), broyées en chapelure
1 œuf battu
2 gousses d’ail, dégermées et pressées
1 ½ c. à soupe de moutarde de Dijon

Sauce au yogourt
¾ tasse de yogourt nature
1 c. à soupe de mayonnaise
1 c. à soupe de menthe
1 c. à soupe de poivre noir
3 c. à soupe de gelée d’abricot fondue

Dans un bol, mélanger les ingrédients des boulettes. Réfrigérer 1 h.

Dans un autre bol, mélanger les ingrédients de la sauce. Réfrigérer jusqu’au moment de servir.

Préchauffer le four à 375 °F.

Façonner des boulettes de 1 ½ po et déposer sur une plaque à cuisson doublée de papier parchemin.

Enfourner et cuire 15 min.

Servir avec la sauce au yogourt.



mardi 29 octobre 2013

Pizza express, maquereau et salsa






Vous aimerez peut-être cette petite recette fusion qui allie épices indiennes et sauce mexicaine pour le plus grand plaisir des papilles. Un plat riche en oméga 3, rapide à préparer et bien goûteux.

Ingrédients pour deux
2 pains naan (moi, Irrésistibles, souvent en promotion chez Metro)
6 c. à soupe de salsa moyenne
1 c. à soupe de yogourt nature
¼ c. à thé de cari
¼ c. à thé de curcuma
1 conserve de maquereau dans l’huile
2 c. à soupe de ciboulette émincée, de persil ou de coriandre fraîche, hachés
1/3 tasse de gruyère râpé

La cuisson se fait dans un four à 425 °F.

1. Dans un bol, réunir la salsa, le yogourt, le cari et le curcuma. Bien mélanger.
À l’aide d’une cuillère, répartir cette sauce sur les pains naan.

2. Dans un bol, défaire le maquereau égoutté à la fourchette et réserver. Déposer les pains naan sur une plaque à cuisson doublée de papier parchemin. Répartir le maquereau sur les pains naan. Saupoudrer de ciboulette ou d’une autre herbe fraîche.

3. Parsemer de fromage, enfourner et cuire entre 7 et 10 min ou jusqu’à ce que le fromage soit fondu.


lundi 28 octobre 2013

Poulet indien au poivre +





Un poulet en morceaux très peu gras, comme la plupart des mets de la cuisine indienne, tendre et savoureux, et qui a mérité une petite fraction de plus que la note de passage.

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour quatre
1 poulet, détaillé en morceaux la peau retirée*
4 c. à soupe d'huile (pépins de raisin)
1 gros oignon, haché
2/3 tasse de tomates hachées
1/2 c. à thé de garam masala
1 c. à thé de graines de fenouil
1/2 c. à thé de curcuma
4 c. à soupe de feuilles de coriandre, ciselées
Sel au goût

Marinade
1 c. à thé de grains de poivre (moi, 5 poivres)
½ tasse de yogourt
3 c. à soupe d'ail, dégermé et pressé
3 c. à soupe de gingembre haché
2 c. à soupe de jus de citron

*Conserver l'échine, les ailes et la peau pour faire un bon bouillon


1. Écraser les grains de poivre au mortier ou au moulin à café. Mettre dans un grand bol et fouetter avec le yogourt et la moitié de l'ail et du gingembre et le jus de citron. Intégrer les morceaux de poulet, saler et bien mélanger. Faire macérer de 1 à 4 h au frigo.

2. Chauffer un grand poêlon, verser l'huile et y faire revenir les oignons sur feu moyen jusqu'à ce qu'ils commencent à blondir. Ajouter le reste de l'ail et du gingembre, puis les tomates et laisser cuire quelques minutes. Ajouter le poulet et la marinade et cuire 4 ou 5 min. Ajouter la moitié du garam masala, 1 tasse d'eau, porter à ébullition et laisser mijoter de 30 à 45 min ou jusqu'à ce que le poulet soit cuit.

3. Avant de servir, ajouter le reste du garam masala et des épices, bien mélanger, garnir de feuilles de coriandre et servir avec un riz basmati et des légumes.

Combinaison de deux recettes, la première Kozi chettinad au poivre, tirée du livre La cuisine indienne authentique, Éditions Carrousel, la seconde, Poulet au poivre de Kerala de Lakshmi Sundaram



dimanche 27 octobre 2013

Gâteau croustillant aux pommes



Délicieuse recette à laquelle je n’ai pratiquement rien changé. Je l’ai préparée dans un moule en couronne bien beurré. Sauf que j’ai fait une erreur en ne hachant pas les pommes, j’ai sauté cette étape et mis toutes les tranches de pommes dans la pâte. Oups et ouf : résultat excellent quand même. Si vous suivez la recette avec plus d’application que moi, vous serez bien aimable de me faire connaître votre verdict.

Appréciation ***
Ingrédients
2 tasses (500 ml) de pommes, pelées et tranchées minces
1/3 tasse (80 ml) de beurre, fondu (margarine non hydrogénée au goût de beurre)
3/4 tasse (180 ml) de cassonade, tassée
2 oeufs
1 tasse (250 ml) de lait (lait de soja)
1/2 tasse (125 ml) de crème sure
2 c. à thé (10 ml) d'extrait de vanille (1 c. à thé)
2 1/2 tasses (625 ml) de farine tout usage
2 c. à thé (10 ml) de cannelle moulue
2 c. à thé de gingembre moulu
2 c. à thé (10 ml) de poudre à pâte
1/2 c. à thé (2 ml) de bicarbonate de sodium
1/2 c. à thé (2 ml) de sel

Garniture croustillante :
1/3 tasse (80 ml) de flocons d'avoine à cuisson rapide (à cuisson longue)
1/4 tasse (60 ml) de cassonade, tassée
1/4 c. à thé (1 ml) de cannelle moulue
1/4 c. à thé (1 ml) de gingembre moulu
2 c. à soupe (30 ml) de beurre, fondu

Instructions
Préchauffer le four à 350 °F (180 °C). Beurrer un moule à charnières de 9 po (23 cm) de diamètre (moule en couronne).

Garniture croustillante

Dans un petit bol, mélanger les flocons d'avoine, le sucre, la cannelle et le gingembre. Incorporer le beurre jusqu'à ce que le mélange soit granuleux; mettre de côté.

Hacher finement 1/2 tasse (125 ml) des tranches de pommes; mettre de côté. Dans un grand bol, battre ensemble le beurre, la cassonade et les oeufs jusqu'à consistance homogène. Incorporer les pommes hachées, le lait, la crème sure et l'extrait de vanille en fouettant. Sans remuer, ajouter la farine, la cannelle, le gingembre, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude et le sel. Remuer juste assez pour humecter le mélange.
Verser dans le moule préparé, en lissant le dessus; décorer avec les tranches de pommes qui restent. Parsemer de la garniture. Cuire au four environ 1 heure, ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre en ressorte propre. Laisser refroidir dans le moule sur une grille durant 20 minutes. Défaire les charnières et retirer le moule; servir chaud ou entièrement refroidi.

Conseil
Choisissez des pommes qui conservent leur forme durant la cuisson, telles que des Granny Smith, Northern Spy, Crispin (Mutsu) ou Golden Delicious. ( j’ai pris 3 Mac Intosh pelées et tranchées.)


Plaisirs laitiers
http://www.plaisirslaitiers.ca/recettes/gateau-croustillant-aux-pommes

samedi 26 octobre 2013

Sauté de crevettes à la bière et au gingembre






Un plat aux saveurs agréables, un repas vite prêt qui comblera vos goûts pour la cuisine asiatique.

Appréciation ***
Ingrédients pour deux
½ tasse de bière rousse 
1 c. à soupe d’huile
10 grosses crevettes
2 oignons verts, émincés
1 morceau de gingembre, râpé
½ c. à thé de paprika
¼ c. à thé de graines de coriandre moulues
1 piment oiseau ou des flocons de piments séchés, au goût
1 gousse d’ail, dégermée et pressée
1 c. à soupe de sauce tamari réduite en sel
1 c. à soupe de sirop d’érable
½ tasse de bouillon de poulet
1 c. à thé rase de fécule de maïs, délayée dans un peu d’eau
1 poignée de feuilles de coriandre ou de persil, hachées


1. Dans une petite casserole, faire réduire la bière de moitié.

2. Dans un wok ou un poêlon haut, chauffer l’huile et y faire sauter les crevettes. Ajouter les oignons verts, le gingembre, le paprika, la coriandre moulue et le piment.

3. Après 3, une fois les crevettes cuites des deux côtés, les retirer et réserver. Dans le poêlon, incorporer l’ail, la sauce tamari et le sirop d’érable. Mouiller avec le bouillon et la bière réservée et ajouter la fécule puis laisser épaissir la sauce.

4. Au moment de servir, ajouter les crevettes et la coriandre, réchauffer au besoin, garnir de graines de sésame et accompagner de vermicelles de riz et d’une bonne salade. Celle-ci, avec des dés d’ananas frais était parfaite.

Secret de cuisine
Préparez à  l’avance tous vos ingrédients, un sauté ne doit pas attendre.

Adaptée pour deux de la recette tirée de Parfums d’Orient, (La collection menu du jour).



vendredi 25 octobre 2013

Filets de truite Yucatan




Je suis toujours étonnée de trouver une nouvelle manière d’apprêter la truite ou le saumon, étant donné le nombre appréciable de recettes essayées jusqu’ici. Celle que j’ai testée hier, trouvée dans un petit livre de cuisine mexicaine, rencontre parfaitement nos goûts : simple à préparer, relevée sans excès, et parfumée d’orange et d'épices. À refaire !

Appréciation ***
Ingrédients pour deux
2 filets de truite de 150 g chacun
3 tranches d’oignon rouge
1 petite tomate campari,  tranchée
1/2 poivron jaune, en lanières
½ jalapeno, épépiné et haché finement

Marinade
2 gousses d’ail dégermées et pressées
¼ c. à thé de cumin
¼ c. à thé de marjolaine ou d’origan séché
¼ c. à thé de poivre
1 c. à thé d’huile de canola ou d’une autre huile neutre
¼ tasse de jus d’orange et le zeste de ½ orange

La cuisson se fait dans un four à 350 °F.

Dans un plat allant au four, réunir les ingrédients de la marinade et faire macérer les filets côté peau au-dessus, 30 min au froid.  Sortir du frigo 30 min avant la cuisson.

Allumer le four et préparer les légumes. Dans le plat, retourner les filets et déposer les légumes, côté chair. Enfourner et cuire 20 min ou jusqu’à ce que le poisson soit cuit.

Servir avec un riz, des légumes et une bonne salade.




jeudi 24 octobre 2013

Ragoût de pattes et de boulettes +



Quand je pense que c’est la poutine qui a eu droit au titre de plat national des Québécois, je me dis que les personnes qui l’ont choisie n’avaient jamais goûté au ragoût de pattes de Jehane Benoit. Il peut paraître long à préparer, parce qu’il se fait en deux étapes, mais il ne requiert que peu d'opérations et il est vraiment savoureux.

Appréciation ***
Ingrédients pour six
3 c. à soupe d’huile d’olive
2 gros oignons, hachés
2, 5 kg de pattes de porc en morceaux
1/2 c. à thé de cannelle
1/2 c. à thé de clou de girofle
3/4 c. à thé de gingembre moulu
1/4 c. à thé de muscade
1 c. à soupe de gros sel
Poivre au goût
6 tasses (1, 5 l) d’eau tiède


1. Dans un poêlon, chauffer la moitié de l’huile à feu moyen-vif et y faire sauter les oignons de 3 à 5 min en le faisant dorer.

2. Pendant ce temps, dans un plat creux, réunir les épices, le gros sel et du poivre au goût, bien mélanger et y rouler les pattes de porc.

3. Dans une grande casserole, chauffer le reste de l’huile et y faire revenir les pattes jusqu’à ce qu’elles soient brunes de tous les côtés.

4. Verser l’eau en détachant les particules de viande sur le pourtour de la casserole et ajouter les oignons rôtis. Couvrir, porter à ébullition, réduire le feu et laisser mijoter doucement entre 2 h et 2 h 30.

5. Laisser refroidir, désosser les pattes, mettre dans un plat juste assez grand pour contenir les morceaux et verser du bouillon que vous aurez passé au tamis pour recouvrir légèrement le porc avant de le réfrigérer. De cette manière, ce sera facile le lendemain de retirer la couche de gras qui se sera formée à la surface du ragoût. Conserver le bouillon restant et le réfrigérer afin de pouvoir le dégraisser avant d’y cuire les boulettes.

6. Pour épaissir le bouillon, rien de mieux que la farine grillée qu’on délaie au préalable dans un peu d’eau. Cette farine qui se vend déjà grillée dans les épiceries peut être faite à la maison. Pour ma part, je la prépare au micro-ondes, dans une grande tasse à mesurer. J’ajoute environ 1 tasse de farine et la fais cuire par tranches de 1 minute, en brassant après chaque cuisson. Il faut un peu de patience, cela peut paraître astreignant, mais c’est plus pratique que de le faire sur la cuisinière et moins de farine tout au tour du poêlon. Pour épaissir la sauce, on commence par délayer 3 c. à soupe de farine dans le double d’eau froide et on mélange bien avant d’ajouter au bouillon qui bouillonne. On répète cette opération jusqu’à ce que la consistance soit onctueuse.

Boulettes
1 œuf, battu
1 lb (450 g) de veau haché
1 petit oignon, haché finement
¼ tasse (60 ml) de flocons d’avoine
1 c. à thé d’herbes séchées (origan + basilic)
Sel et poivre au goût
Le reste du bouillon du ragoût plus du bouillon de volaille.
De 3 à 6 c. à soupe de farine grillée


1. Dans un bol, réunir l’œuf battu, le veau, l’oignon haché, les flocons d’avoine, les herbes et les assaisonnements. Façonner environ 16 boulettes.

2.Dans une casserole, chauffer le bouillon, y déposer les boulettes, couvrir, porter à ébullition, réduire le feu et laisser mijoter 45 min.

3. Si ce n’est déjà fait, laisser refroidir et dégraisser avant d’ajouter le tout au ragoût de pattes. Épaissir la sauce avec 3 c. à soupe de farine grillée délayée dans un peu d’eau froide, porter à ébullition et refaire une seconde fois avec le reste de la farine pour obtenir une sauce plus épaisse.


         

mercredi 23 octobre 2013

Pouding au pain à la grecque



Je trouvais l'idée intéressante de recycler un reste de pain pour en faire un plat sans viande. Je me suis inspirée d’une recette de Joël Legendre pour concocter ce mets goûteux et vite préparé que j'ai servi avec une petite salade. Parfait pour le lunch, original et délicieux!

Appréciation ***
Ingrédients pour deux
½ tasse de lait
¼ tasse de crème à cuisson 15 %
3 tasses de cubes de pain (moi, miche de blé entier Première Moisson)
2 oignons verts, émincés
4 tomates séchées dans l'huile, hachées finement
½ c. à thé d'origan séché
80 g de feta, en dés
4 olives noires, dénoyautées et hachées finement
1 oeuf battu
3 c. à soupe d’amandes, rôties 2 min au four grille-pain ou à sec dans un poêlon, puis tranchées ou de pignons
Ni sel ni poivre, les olives et le fromage apportent une bonne dose de sel

La cuisson se termine dans un four à 350 °F.

1. Faire chauffer le lait et la crème au micro-ondes durant 45 sec.

2. Dans un grand bol, verser le mélange lait et la crème tièdes et y ajouter les cubes de pain. Incorporer ensuite les oignons verts, les tomates séchées et l’origan, puis la feta, les olives noires et l’œuf battu. Bien mélanger et presser de façon que les cubes de pain s'imprègnent entièrement du liquide tiède. Recouvrir d’une assiette et laisser reposer 1 h en mélangeant de temps en temps.

3.Verser dans deux ramequins bien beurrés et recouvrir de tranches d’amande ou de pignons.

3. Cuire 30 min dans un four à 350 °F.

Note
J'ai modifié presque tous les ingrédients de la recette originale. Je l’ai déjà préparée pour trois avec quelques modifications. Voir ci-dessous :



mardi 22 octobre 2013

Mijoté Belle Gueule




C’est toujours un défi pour moi de tenter de bonifier mes recettes quand je les refais, la plupart du temps, je parviens à les améliorer. Cette fois, bien que j’aie ajouté du jambon de Bayonne et du fenouil à ce mijoté, je n’ai pas réussi à le rendre meilleur. Voici donc sa toujours délicieuse et toute simple première version.

Appréciation ***
Ingrédients pour deux
300 g de bœuf désossé (bien persillé), en cubes
1 c. à soupe d’huile d’olive
2 oignons, en tranches épaisses
2 carottes, en tronçons
1 branche de céleri, en dés
1 grosse gousse d’ail, hachée finement
1/4 c. à thé d’assaisonnements à chili (plus ou moins, au goût)
1 c. à soupe de farine
1 c. à soupe de cassonade
1 tasse (250 ml) de bière rousse Belle Gueule (de préférence)
Sel et poivre au goût

Préparation
La cuisson se termine dans un four à 300 °F.

Chauffer un poêlon haut ou une casserole 2 min sur feu moyen, y verser l’huile et y brunir les cubes de bœuf de tous les côtés. Retirer du poêlon et réserver.

Dans le poêlon, attendrir les oignons, les carottes et le céleri 3 min. Incorporer l’ail, puis les assaisonnements à chili et cuire 1 min.

Ajouter la farine, la cassonade et la bière, bien mélanger, y remettre les cubes de bœuf et chauffer jusqu’au point d’ébullition.

Couvrir, enfourner et cuire 2 h.

Servir avec une purée de légumes ou des pommes de terre au four.