samedi 29 juin 2013

Boulettes d’agneau à la marocaine, sauce au cari



Pour savourer le bon goût de l'agneau, essayez ces petites boulettes finement épicées. Nappées d'une sauce au yogourt et aux arômes de l'Inde, elles se marient délicieusement à un riz basmati.

Appréciation ***
Ingrédients pour quatre
Boulettes marocaines
450 g d'agneau haché maigre
1 c. à soupe d'huile d'olive
1 oignon, haché finement
¼ c. à thé de piment de Cayenne moulu
½ c. à thé de cumin moulu
½ c. à thé de paprika
1 pincée de piment de la Jamaïque ou de dakka
L’écorce de 1 citron confit, hachée finement
1/3 tasse de chapelure panko
1 oeuf battu
Sel et poivre au goût


1. Dans un poêlon, attendrir les oignons dans l'huile d'olive pendant 3 min.

2. Dans un grand bol, réunir tous les ingrédients, assaisonner et mélanger avec les mains jusqu'à obtention d'une préparation homogène. Façonner en petites boulettes.

3. Disposer les boulettes dans un poêlon et cuire 20 min dans un four à 350 °F. Elles rendront gras et jus. Conserver et réfrigérer les jus de cuisson 1 h, ce qui donnera le temps au gras de figer et permettra de récupérer un peu de bouillon pour la sauce.

Sauce au cari
1 c. à soupe d'huile d'olive
1 petit oignon, haché
1 gousse d'ail, dégermée et pressée
½ c. à thé de cumin
½ c. à thé de cari de Madras
¼ c. à thé de curcuma
1/8 c. à thé de poivre
2 c. à soupe de farine
1 ½  tasse de bouillon de boeuf
4 c. à soupe de yogourt
½ barquette de champignons (facultatif)
3 c. à soupe de coriandre fraîche hachée (ou de menthe séchée)

1. Dans un poêlon, attendrir l'oignon dans l'huile, ajouter l'ail, les épices puis la farine, mouiller avec le bouillon et laisser épaissir en remuant. Ajouter les champignons et cuire 2 ou 3 min.

2. Remettre les boulettes dans cette sauce, ajouter le jus de cuisson des boulettes et le yogourt. Réchauffer doucement sans laisser bouillir, garnir de coriandre et servir sur du riz ou des pâtes.

Source : Recette originale des boulettes

2 commentaires:

  1. Bonjour Messidor, coucou aux habitués

    Merci pour ce partage. Des boulettes c'est toujours réconfortants et tellement bon. Je retiens ici, les ingrédients de la sauce au cari qui peuvent accompagner pleins de bonne choses.

    Après un spaghetti dépanneur au maquereau hier midi, qui était exquis, notre faim n'était pas vraiment au rendez-vous pour le souper. Nous nous sommes contentés d'un bon potage aux légumes et de bon pain de ménage.

    Bon samedi
    Ciao

    RépondreSupprimer
  2. Re-allô Puce,

    Contente que tu aies aimé ce spaghetti différent, une bonne façon de manger du poisson. Et, sans doute, de ne pas trop manger au souper (rires...)

    Bon samedi gourmand!

    RépondreSupprimer