vendredi 31 mai 2013

Mayo express au citron et au poivre



Notre repas d’hier, un pavé de saumon grillé au citron confit, j’en ai déjà consigné la recette au début du mois. Nous avons bien cru le déguster une première fois tellement c’était délicieux… ! (voir lien ci-dessous )

La nouveauté dans notre assiette, c’est cette petite mayo citronnée qui l’accompagne parfaitement, lui et ses frites au four. Toute simple et remplie de fraîcheur !

Mayo express au citron et au poivre
Appréciation ***
Ingrédients pour deux
2 c. à soupe combles de mayonnaise du commerce (de grâce, pas de Miracle Whip)
2 c. à soupe combles de yogourt Nature (Astro style balkan)
1 c. à thé de poivre rose dans la saumure (le poivre vert serait aussi excellent)
7 feuilles de menthe fraîche, hachées finement
5 feuilles de mélisse, hachées finement
1 pointe de c. à thé de miel
Le zeste de ½ citron

On mélange le tout et on le sert avec du poisson et des frites.

http://lacuisinedemessidor.blogspot.ca/2013/05/filet-de-truite-bbq-au-citron-confit.html

jeudi 30 mai 2013

Crevettes grillées au bbq, marinade orange et rhum



Cette marinade riche en saveurs imprègne délicieusement les crevettes tandis que la cuisson au  barbecue leur confère ce goût de grillé unique si agréable.

Ingrédients pour deux
1 sac de 340 g de crevettes crues, décortiquées, rincées et asséchées (une trentaine)

Marinade
2 oranges à jus, pressées
2 c. à soupe de rhum
1 c. à soupe de sauce tamari réduite en sel
1 c. à soupe d’huile de pépins de raison (ou de canola)
½ c. à thé d’huile de sésame grillé
½ c. à thé de sirop d’érable
½ c. à thé de sambal oelek (ou d’une sauce au piment)
1 gousse d’ail, dégermée et pressée
3 tranches de gingembre, hachées finement

1. Dans une assiette creuse, réunir les ingrédients de la marinade et bien mélanger. Y faire macérer les crevettes 1 h.

2. Enfiler les crevettes sur des brochettes et cuire sur des grilles huilées et bien chaudes du barbecue 3 min de chaque côté.

3. Servir avec un riz et une salade aux saveurs asiatiques.

mercredi 29 mai 2013

Boulettes de poulet thaïes testées par Cuistot




Il y a quelques semaines, j'ai fait appel à Messidor pour  me conseiller dans la  préparation d'un plat peu apprécié dont j'ai parlé sur ce blogue. Elle a été sensible à ma déception et m'a proposé une recette de boulettes thaïes au poulet pour deux. J'ai opté pour le dindon haché . Je suis paresseux, les boulettes n'étaient pas petites... je n'avais pas de citron vert,  j'ai  donc utilisé un jaune.  Pour le reste, j'ai suivi attentivement ses conseils en utilisant le panko et  en ajoutant du poivron pour préparer les boulettes. J'avais de la coriandre et elle rehaussait le plat.  La sauce et les boulettes étaient  délicieuses et parfumées à souhait! La pâte de cari, la citronnelle  et le piment ont livré toutes les saveurs que je recherchais. Comme Messidor l'écrivait:  C'est une recette à refaire...
L'appréciation fut grande, près de la note parfaite, je vous recommande donc cette recette.

Les boulettes
325 g de poulet haché
¼ tasse (60 ml) de chapelure (8 biscuits soda émiettés)
1 c. à soupe de gingembre râpé
1 échalote sèche, hachée finement
1/4 c. à thé de mélange thaï
1 blanc d'oeuf (la moitié d'un gros oeuf)

La sauce
1 c. à soupe d'huile de pépins de raisin
2 échalotes sèches, finement hachées
1 piment rouge, haché très finement
½ barquette de 225 g de champignons, tranchés
1/2 c. à thé de pâte de cari
1 c. à thé de sauce de poisson thaïe
1 c. à thé de cassonade
½ citron vert, jus et zeste
1 tige de citronnelle, hachée finement
1 tasse (250 ml) de bouillon de poulet
1 c. à thé de fécule de maïs délayée dans 1 c. à soupe d'eau
Coriandre fraîche pour servir (je n'en avais plus)

Préparation
Dans un bol, réunir les ingrédients des boulettes et bien mélanger avec les mains.

Façonner des boulettes légèrement plus grosses qu'une noix de Grenoble et conserver au frigo.

Chauffer un poêlon, verser l'huile et y attendrir les échalotes, le piment et les champignons. Ajouter la pâte de cari, la sauce de poisson, le sucre, le jus de citron vert, la citronnelle et le bouillon.

Couvrir, porter à ébullition, et laisser mijoter 8 min.
Incorporer les boulettes et cuire encore 10 min à couvert.

Note de Messidor lors de son premier essai
La prochaine fois, j'utiliserai du panko au lieu de biscuits soda et j'ajouterai un poivron, pour la couleur. À refaire, donc!
Inspirée d'une recette de soupe trouvée dans le livre Le poulet fait recettes.
Merci, Cuistot, nous avions hier des restes dans nos assiettes.


mardi 28 mai 2013

Escalopes de poulet barbecue, marinade teriyaki



Une grillade très appréciée pour saluer le retour du soleil.

Appréciation ***
Ingrédients pour deux
1 poitrine de poulet, séparée en deux escalopes
½ c. à thé de miel

Marinade teriyaki
¼ tasse de jus d’orange fraîchement pressé
2 c. à soupe de sauce tamari réduite en sel
2 c. à soupe d’une huile neutre (pépins de raisin ou canola)
1 c. à soupe de vinaigre de riz
1 c. à soupe de mirin
1 c. à thé d’huile de sésame grillé
1 pointe de sambal oelek
3 tranches de gingembre, haché finement
1 gousse d’ail, dégermée et pressée

1. Dans un plat pouvant contenir les escalopes côte à côte (ou un sac de plastique), réunir les ingrédients de la marinade. Y faire macérer les escalopes 2 h.

2. Cuire les escalopes sur les grilles huilées et bien chaudes d’un barbecue, 5 min de chaque côté. Appliquer au pinceau un peu de miel sur les escalopes avant de les retirer du feu.

3. Une petite sauce faite de jus d’orange frais et de bouillon de poulet, de sauce tamari et d’un peu de miel convient bien à ce plat. Servir avec un bon riz et les légumes de votre choix.

lundi 27 mai 2013

Coquilles de pétoncles cari -coco sur orzo




Un repas économique, savoureux et différent. Cette quantité de sauce aux pétoncles procure des restes pour préparer une succulente pizza. (méthode et photo sous la recette)

Appréciation ***
Ingrédients pour deux et plus
1 c. à soupe d’huile d’olive
1 c. à soupe de beurre ou de margarine non hydrogénée
1 échalote sèche, hachée finement
4 tomates séchées dans l’huile, hachées ou 2 tomates cocktail, en dés
1 gousse d’ail, dégermée et pressée
½ c. à thé de garam masala
½ c. à thé de cari de Madras
2 c. à soupe rases de farine
½  tasse de vin blanc
½  tasse de lait de coco léger
½  tasse de bouillon de volaille ou de poisson
1 sac de 454 g de petits pétoncles de baie, décongelés, rincés et égouttés
2 c. à soupe de feuilles de coriandre fraîche, hachées
1 tasse d’orzo cuit (petites pâtes en forme de grains de riz)
Sel et poivre au goût

Garniture cari-coco
2 c. à soupe de chapelure panko
2 c. à soupe de flocons de noix de coco non sucrés
¼ c. à thé de cari de Madras
½ c. à thé d’origan séché
Le zeste de ½ orange

Préparation
La cuisson se termine dans un four à 350 °F.

1. Dans un poêlon haut, faire suer l’échalote dans le beurre et l’huile. Ajouter les tomates et cuire 2 min. Ajouter l’ail et les épices, cuire 1 min. Ajouter la farine et bien mélanger.

2. Verser le vin blanc et remuer pour former un roux, puis ajouter le bouillon et le lait de coco, et laisser épaissir la sauce en remuant. Ajouter les pétoncles à la sauce chaude et laisser pocher 3 ou 4  min dans le bouillon frémissant. Goûter, rectifier l’assaisonnement et ajouter la coriandre.

3. Dans un petit bol, réunir les ingrédients de la garniture cari-coco et bien mélanger.

4. Mettre ½ tasse d’orzo cuit dans deux ramequins, verser la sauce aux pétoncles sur les pâtes et répartir la garniture cari-coco sur les deux ramequins. Cuire 10 min dans un four à 350 °F, puis passer sous le gril 2 ou 3 min.


Sur une pâte à pizza express dont j'ai déjà donné la recette, j'ai versé le reste de la sauce aux pétoncles après l'avoir égouttée pour éviter qu'elle soit trop liquide. J'ai ajouté des petites crevettes nordiques, des rondelles d'oignon rouge et environ 3/4 tasse de gruyère. Délicieux!



dimanche 26 mai 2013

Lapin à la niçoise +



Comment une recette aussi simple peut-elle devenir aussi délectable, me suis-je souvent demandé. Probablement parce que le lapin, cuit lentement à la poêle ou au four, devient fondant et se gorge de saveurs. Inspirée de Lapin à la niçoise, une recette de Mille menus, un vieux magazine qui m’a appris à cuisiner au cours des années 75-80.

Appréciation *** 1/4
Ingrédients pour quatre
2 c. à soupe d’huile d’olive
1 c. à soupe de beurre
1 lapin de 1, 5 kg environ, en 6 ou 8 morceaux
2 poireaux (ou 4 échalotes sèches), hachés
2 gousses d'ail, hachées finement
2 c. à soupe combles de concentré de tomate
1 tasse de bouillon de poulet
¼ tasse (60 ml) de vin blanc
1 c. à thé d’herbes de Provence
1 feuille de laurier
12 olives noires, dénoyautées et hachées
¼ tasse de persil frais, haché
Sel et poivre au goût

Assaisonner les morceaux de lapin de sel et de poivre. Dans une grande casserole, chauffer 1 c. à soupe d’huile et le beurre et y faire revenir les morceaux de lapin de tous les côtés. Retirer et réserver.

Dans le reste de l’huile, attendrir le poireau ou les échalotes sèches. Ajouter l’ail, les herbes et cuire 1 min. Incorporer le concentré de tomate, la feuille de laurier, le bouillon et le vin blanc, porter à ébullition. Remettre les morceaux de lapin dans la casserole.

Couvrir, porter à ébullition, réduire le feu à faible ébullition et cuire 1 h. Ajouter les olives et poursuivre la cuisson de 15 à 20 min. Avant de servir, incorporer le persil.

Servir avec des pâtes courtes et des légumes.

samedi 25 mai 2013

Burgers de veau épicés et frites santé au four




J’ai testé cette recette santé trouvée dans Viande et volaille, un livre publié chez Modus Vivendi. La viande était tendre et juteuse, le mélange d'épices bien dosé. Une autre manière différente et délicieuse de déguster le veau haché en l'accompagnant de frites au four*.

Appréciation ***
Ingrédients pour quatre
400 g de veau haché maigre
1 petite carotte, râpée
3 champignons moyens, hachés finement
1 échalote sèche, hachée finement
2 c. à soupe de chapelure
1 c. à soupe de concentré de tomate (j’ai oublié, la prochaine fois)
1 gousse d’ail, dégermée et pressée
¾ c. à thé de cumin moulu
1 c. à thé de coriandre moulue
1/8 c. à thé de piment de Cayenne
Sel et poivre au goût

Réunir tous les ingrédients dans un bol et bien mélanger. Façonner des galettes et les cuire au four, dans une poêle ou sur le barbecue. Pour ma part, j’ai utilisé la moitié de la préparation pour notre souper et conservé l’autre moitié pour un petit ragoût de boulettes. Mes deux galettes ont cuit dans une poêle à fond cannelé que j’ai fait chauffer au four 5 min au préalable à 425 °F. Puis j’y ai déposé les galettes qui ont cuit 10 min et que j’ai retournées à mi-cuisson.

Note
La viande était cuite à point. Toutefois, la prochaine fois, je ferai chauffer ma poêle 10 min (au lieu de 5)  afin de bien saisir la viande et obtenir ce petit goût grillé qui rappelle la cuisson au barbecue.


Frites santé au four


Plusieurs recettes de frites santé circulent sur Internet, qui ne requièrent qu'une toute petite quantité d'huile. Voici la version que j'ai adaptée à nos goûts et à nos critères santé.



Ingrédients pour deux
3 petites ( moyennes ou un peu plus grosses pour les gourmands que nous sommes) pommes de terre à chair jaune, pelées et tranchées en fines juliennes
1 c. à soupe d'huile de pépins de raisin (ou de canola)
1/4 c. à thé de moutarde sèche
1/4 c. à thé de paprika
1/4 c. à thé de sel (plus ou moins au goût)
1/4 c. à thé d'assaisonnement à chili (plus ou moins au goût)
1 c. à soupe de semoule de maïs no. 400*

Préparation
Allumer le four à 425 °F.

1. Dans un saladier, réunir l'huile, la moutarde, le paprika, le mélange d'épices, le sel et la semoule de maïs. Y mettre les juliennes de pommes de terre et bien mélanger avec les mains.

2. Sur une grande plaque à cuisson recouverte d'un papier parchemin, disposer les pommes de terre en une seule couche.

3. Enfourner et cuire de 23 à 25 min, plus ou moins, il faut surveiller, chaque four a ses caprices, chaque pomme de terre ses particularités. (Inutile de retourner à mi-cuisson)

* La semoule de maïs est appelée aussi maïs granulé. Sa texture est entre la semoule fine et la farine. Je me procure la mienne chez Metro.

Secret de cuisine
Préparez votre mélange d'épices sèches à l'avance de manière à en avoir toujours sous la main.

Les pommes de terre
Pour cette recette, les meilleures à utiliser sont les pommes de terre à chair jaune. Elles sont particulièrement bonnes à l'automne parce qu'elles sont plus sèches.  Ne surtout pas les faire tremper comme on le recommande pour la friture, éviter de les laver après les avoir pelées, les essuyer simplement. 
En les coupant, je les essuie toujours avec un papier absorbant pour les assécher le mieux possible. 

Je les termine en allumant le gril et en les laissant 2 min de plus, ce qui les rend plus croustillantes.




vendredi 24 mai 2013

Duo de boulettes à la bière +



La recette que je vous donne aujourd'hui n'est pas celle que nous avons dégustée hier, il y avait un bon reste de poulet vindaloo dans nos assiettes. Mais celle que je vous propose aujourd'hui, et qui correspond bien avec le passage d'un front froid, avait été appréciée des habitués de Passion Recettes. Il y avait un bon moment que je cherchais à réunir boulettes de viande et boulettes de pâte. Ce jour-là, je crois bien avoir trouvé une base pour un mariage de saveurs réussi. Chose certaine, mon goûteur a poussé des hmmm de plaisir en dégustant le contenu de son assiette.

Appréciation *** 1/4
Ingrédients pour quatre
Boulettes de viande
450 g de porc haché ou de veau maigre
1 oeuf battu
1 c. à thé d'un mélange d'herbes séchées (basilic, origan et menthe)
3 c. à soupe de pacanes, hachées (ou d'une autre variété de noix)
3 c. à soupe de panko (ou de chapelure maison)
- Dans un bol, réunir tous les ingrédients, bien mélanger et façonner des boulettes avec les mains. Réserver.

Le mijoté de légumes
2 c. à soupe d'huile d'olive
2 oignons, hachés finement
2 carottes, en tronçons
2 panais, en tronçons
2 gousses d'ail, dégermées et pressées
2 c. à soupe de concentré de tomate
2 c. à thé d'un mélange d'épices (graines de fenouil, de coriandre et de cumin moulues)
1 c. à soupe de moutarde à l'ancienne
2 c. à soupe de Worcestershire
Flocons de piment au goût
1 bouteilles de bière blonde ou rousse
1 tasse (250 ml) de bouillon de boeuf réduit en sel
Sel et poivre au goût

- La cuisson se termine dans un four à 325 °F.
1. Chauffer un grand poêlon, verser l'huile et y attendrir les oignons. Ajouter les carottes et les panais, cuire 2 min, ajouter l'ail et les épices, cuire 1 min, puis incorporer le reste des ingrédients.

2. Déposer les boulettes de viande, couvrir et porter à ébullition, réduire le feu et laisser mijoter 20 min sur la cuisinière. Pendant ce temps, préparer les boulettes de pâte.

Boulettes de pâte au parmesan
1 tasse (250 ml) de farine non blanchie
1/2 c. à thé de sel
2 c. à thé de levure chimique (poudre à pâte)
2 c. à soupe de margarine non hydrogénée
4 c. à soupe de parmesan
1/2 tasse (125 ml) de lait de soja sans sucre (ou de lait)

1. Dans un bol, réunir la farine, le sel et la poudre à pâte. Ajouter la margarine et le parmesan et couper avec un coupe-pâte, puis mouiller avec le lait et bien mélanger.

2. Sur une surface enfarinée, avec les mains, façonner des boulettes.
Ajouter celles-ci au mijoté, enfourner sans couvrir et cuire encore 30 min.


jeudi 23 mai 2013

Côtes de veau à la moutarde de Ricardo testée par Cuistot




Voici une appétissante recette que Cuistot a testée et appréciée. Elle remplace avantageusement notre souper d’hier, un filet d’aiglefin en papillote dans lequel le citron confit prenait beaucoup trop de place. Merci Cuistot !

Temps de préparation: 15 min  •Cuisson: 10 min •Macération: 24 h • Portions: 4

Ingrédients
60 ml (¼ tasse) d’huile d’olive
30 ml (2 c. à soupe) de moutarde de Dijon
30 ml (2 c. à soupe) de bourbon (whisky)
15 ml (1 c. à soupe) de miel

5 ml (1 c. à thé) de câpres hachées finement

2 gousses d’ail, hachées

4 côtes de veau d’environ 2,5 cm (1 po) d’épaisseur avec l’os, dégraissées

Sel et poivre

Préparation
1. Dans un bol en verre ou dans un grand sac en plastique à fermeture hermétique, mélanger tous les ingrédients à l’exception de la viande. Ajouter les côtes de veau et bien les enrober de marinade. Couvrir le plat ou refermer le sac et réfrigérer de 12 à 24 heures pour attendrir la viande. Retourner les côtes de veau une fois pendant la macération si possible.

2. Préchauffer le barbecue à puissance élevée. Huiler la grille.

3. Égoutter la viande et jeter la marinade. Réduire la température à feu moyen et griller les côtes de 4 à 5 minutes de chaque côté ou jusqu’à la cuisson désirée. Servir avec les pommes de terre à la lyonnaise et un légume au choix.




mercredi 22 mai 2013

Lasagne d’aubergine +



Dans cette recette, les pâtes sont remplacées par des tranches d’aubergine et de courgette grillées au four. Le reste du plat est composé d’une sauce à spaghetti et d’une béchamel dans laquelle j’ai mis des épinards. Si délicieux que même mon amoureux des pâtes l’a aimé.

Appréciation *** 1/4
Ingrédients pour deux
1 ½ tasse d’une bonne sauce à spaghetti maison
1 courgette moyenne tranchée sur la longueur, grillée
1 aubergine moyenne, tranchée sur la longueur et grillée
1 tasse de béchamel garnie d’épinards hachés
¾ tasse d’emmenthal râpé, plus ou moins au goût


1. Étaler d’abord les tranches d’aubergine et de courgette sur une plaque à cuisson recouverte de papier parchemin et les badigeonner d’huile d’olive au pinceau. Saupoudrer d’origan et faire de même sur l’autre surface des tranches de légumes. Enfourner dans un four préchauffé à 425 °F de 20 à 25 min. Réserver.

2. Préparer la béchamel. Fondre 1 c. à soupe de beurre ou de margarine dans une petite casserole, ajouter 1 ½ c. à soupe de farine et bien délayer. Verser 1 tasse de lait froid et laisser épaissir doucement. Assaisonner de sel, de poivre et de muscade fraîchement râpée et ajouter ¾ tasse d’épinards hachés. Cuire 2 ou 3 min et réserver.

3. Pour le montage, répartir la moitié de la sauce à spaghetti dans deux petits moules de 12 X 20 cm (5 X 8 po) ou un moule à pain. Recouvrir d’un rang de tranches de courgettes, de la sauce béchamel aux épinards, d’un rang de tranches d’aubergine, puis du reste de la sauce  à spaghetti. Terminer par le fromage râpé et enfourner. Cuire à 350 °F une trentaine de minutes, puis passer sous le gril pour 3 ou 4 min, le temps de faire gratiner.