vendredi 23 février 2018

Mijoté de porc aux épices, carottes et champignons +


La cannelle, les graines de coriandre et de cumin ainsi que le curcuma apportent beaucoup de saveurs à cette viande qui se coupe à la fourchette, un plat rassasiant, économique et hyper-délicieux. 

Appréciation *** 1/8 
Ingrédients pour deux 
1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
370 g de porc en cubes, de préférence surlonge 
1 petit oignon rouge, haché 
6 carottes nantaises, en rondelles 
1 ou 2 gousses d’ail, pressées 
1 c. à thé de curcuma 
1/2 c. à thé de graines de coriandre 
1/2 c. à thé de graines de cumin 
1 demi-bâton de cannelle 
Quelques flocons de piment ou 1/8 c. à thé de poivre de Cayenne 
1 1/2 tasse de bouillon de poulet + 1/2 tasse 
2 c. à soupe rases de concentré de tomate 
8 champignons moyens, en tranches 
1 c. à soupe de fécule de maïs délayée dans un peu d’eau 
1 bouquet de feuilles de coriandre ou de persil pour garnir 
Sel, poivre et paprika 

La cuisson se termine dans un four à 300 °F. 

1. Saler, poivrer et saupoudrer les cubes du porc de paprika. Dans un grand poêlon allant au four et muni d’un couvercle, sur feu moyen-vif, les faire dorer dans la matière grasse sur toutes leurs faces. Pousser la viande dans un coin du poêlon, attendrir l’oignon, ajouter les carottes, l’ail, les épices, verser 1 1/2 tasse de bouillon avec le concentré de tomate et porter à ébullition. 

2. Couvrir le poêlon et l’enfourner sur la grille du centre. Cuire 1 heure. 

3. Ce temps écoulé, retirer du four, remettre sur le feu et faire pocher les champignons dans la sauce bouillonnante. Ajouter le reste du bouillon ainsi que la fécule diluée et laisser épaissir la sauce quelques minutes. Goûter, rectifier l’assaisonnement au besoin et garnir de coriandre. 

4. Servi ici avec un riz basmati et une bonne salade. 

Adaptée librement pour deux de la recette suivante, 



jeudi 22 février 2018

Coquilles de crevettes, sauce à l’orange +


De tentantes crevettes colossales, pochées dans une sauce toute simple parfumée à la marmelade d’orange, et dressées sur un nid d’orzo, ont composé notre repas d’hier, deux petits festins express du mercredi soir. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
1 petite échalote sèche 
Les tiges de 2 feuilles de bette à carde émincées (facultatives) 
1 tranche de poivron jaune, en dés très fins 
1 gousse d’ail, pressée 
1 ou 2 tranches de gingembre, hachées finement 
1 c. à soupe comble de farine 
1 c. à soupe de marmelade d’orange, moi La Fraisonnée* 
1/2 tasse de vin blanc ou de bouillon de poisson 
1/2 tasse de lait ou de boisson aux amandes sans sucre 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne 
Le zeste de 1/2 orange 
1 sac de 13 crevettes colossales,  décongelées et décortiquées 
3/4 tasse d’orzo 

Garnitures facultatives 
2 c. à soupe de graines de citrouille 

 *La Fraisonnée est une entreprise québécoise qui fabrique de savoureuses tartinades pas trop sucrées.  

1. Dans une petite casserole, chauffer l’eau pour la cuisson des pâtes. Elles cuiront entre 7 et 10 minutes, il suffit de suivre les instructions sur l’emballage. 

2. Dans un poêlon profond, attendrir l’échalote dans la matière grasse, ajouter les tiges de bette à carde, les dés de poivron, puis l’ail et le gingembre, et cuire quelques minutes sans insister. Saupoudrer de farine, ajouter la marmelade et verser le vin blanc et le lait, porter à ébullition, la sauce épaissira. 

3. Faire pocher les crevettes dans la sauce, parfumer avec le poivre de Cayenne et le zeste de l’orange. Goûter, saler et poivrer au besoin. 

4. Servir les pâtes, napper de la sauce aux crevettes et garnir de graines de citrouille si désiré.


mercredi 21 février 2018

Couscous aux légumes grillés +


Les merguez ajoutent beaucoup de saveurs à ce plat, on en trouve dans toutes les grandes chaînes, mais rien n’empêche de les remplacer par des saucisses italiennes si on aime. Toutefois, les ingrédients magiques et irremplaçables de cette version exquise sont des légumes - poivron, aubergine et courgette - , finement caramélisés au four, du bonheur en bouche. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux  
1 courgette, en rondelles 
1 petite aubergine italienne, en tranches 
1 poivron jaune, en quartiers 
2 c. à soupe d’huile d’olive 
1 ou 2 c. à thé d’origan séché 
4 saucisses merguez ou autres saucisses épicées, tranchées en rondelles 
1 échalote sèche, hachée, ou 1 petit oignon ou 1 poireau, haché 
1 c. à soupe d’huile d’olive  
1 gousse d’ail, pressée 
3/4 c. à thé de cumin  
1/2 c. à thé de coriandre moulue 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne
1 c. à soupe comble de farine 
1 1/2 tasse de bouillon de poulet, maison de préférence 
1 c. à soupe de concentré de tomate 
1 petite conserve de gourganes, égouttées ou de pois chiches
1 grande feuille de bette à carde, la tige centrale retirée, hachée, ou épinards émincés 
Sel et poivre au goût  

1. Chauffer le four à 425 °F. Sur une grande plaque à cuisson doublée de papier parchemin, répartir les légumes. Les badigeonner d’huile d’olive et les saupoudrer d’origan séché avant de les enfourner sur la grille du centre durant 25 minutes. 

2. Pendant ce temps, dans un poêlon profond muni d’un couvercle ou dans une casserole, faire ensuite bouillir les saucisses. Recouvrir d’eau froide, porter à ébullition et laisser mijoter durant 5 minutes. Transférer les saucisses dans une assiette et les laisser tiédir, jeter l’eau de cuisson. 

3. La pré-cuisson des saucisses terminée, dans le même poêlon essuyé, verser l’huile et y attendrir l’échalote 3 ou 4 minutes, puis ajouter l’ail et cuire 1 minute.  

4. Saupoudrer les épices, cuire 1 minute, puis ajouter la farine. Bien mélanger avant de verser le bouillon et le concentré de tomate, porter à ébullition, la sauce épaissira. 

5. Incorporer ensuite les gourganes et les rondelles de saucisses. Couvrir, porter à ébullition et laisser mijoter 10 minutes.  

6. Quelques minutes avant de servir, déposer les feuilles de bette à carde ou les épinards dans la sauce. Goûter, assaisonner de sel et de poivre au besoin, servir avec du couscous.


mardi 20 février 2018

Chaudrée de moules au lait de coco


Cette savoureuse soupe-repas fait la part belle aux pommes de terre La Gabrielle, mais vous pourriez lui ajouter aussi des rondelles de carottes et de panais ou d’autres légumes s’harmonisant bien avec le lait de coco. Servie ici avec des croûtons croustillants et une bonne salade à l’avocat, elle compose un repas léger et réconfortant. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour deux 
4 petites pommes de terre, pelées et coupées en cubes plutôt petits 
1 sac de moules de 900 g, soigneusement rincées 
1/2 tasse de vin blanc 
1 c. à soupe d'huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
1/2 bulbe de fenouil, en tranches fines, ou un oignon rouge émincé 
1 gousse d'ail, pressée 
5 tranches de gingembre, hachées finement 
1 c. à thé comble de farine 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne 
1/2 c. à thé de curcuma 
1 /2 tasse de lait de coco léger 
Le zeste de 1/2 citron 

Garnitures 
8 tranches de ciabatta ou de baguette 
1 c. à soupe d’huile + 1 c. à thé de beurre 
1 petite gousse d’ail Feuilles de coriandre, hachées 

1. Dans une petite casserole, déposer les pommes de terre et recouvrir d’eau fraîche additionnée de 1/2 c. à thé de sel. Porter à ébullition, réduire le feu et laisser mijoter 10 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient tendres. 

2. Dans un grand poêlon muni d’un couvercle, ou une casserole, faire ouvrir les moules dans le vin blanc en portant le tout à ébullition. Laisser cuire 2 ou 3 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient toutes ouvertes. Jeter celles qui sont restées fermées. Égoutter les moules ouvertes au-dessus d'un grand bol et conserver le jus de cuisson. Décoquiller les moules, réserver la chair et jeter les coquilles. 

3. Entretemps préparer les croûtons. Frotter les tranches de baguette d’ail, les couper en cubes ou en dés et faire dorer au four à 350 °F durant 5 minutes ou dans une poêlon avec un peu d’huile ou de beurre. 

4. Dans une casserole ou un poêlon haut, attendrir dans la matière grasse les tranches de fenouil une dizaine de minutes sur feu moyen-vif. Ajouter l'ail et le gingembre, cuire 1 minute, saupoudrer de farine, puis mouiller avec 3/4 tasse de jus de cuisson des moules. Porter à ébullition, la sauce épaissira. Incorporer le poivre de Cayenne, le curcuma, le lait de coco et le zeste de citron, puis laisser mijoter 1 ou 2 minutes. Ajouter les moules et les pommes de terre. 

5. Garnir de coriandre hachée et de croûtons dorés, et servir bien chaud.


lundi 19 février 2018

Pâtes au poulet à l’italienne +


J’aime avoir un reste de pâtes et un reste de poulet au frigo, ne me reste plus alors qu’à mitonner une sauce express avec des légumes que j’ai toujours sous la main et nous voici devant un repas substantiel et hyper-délicieux ! 

Appréciation *** 1/8 
Ingrédients pour deux 
5 carottes, en dés 
3 panais, en dés 
1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
1 courgette jaune ou verte, en dés 
1 gousse d’ail, pressée 
1 c. à soupe comble de farine 
1 1/2 tasse de bouillon de poulet réduit en sel 
1 c. à thé de concentré de tomate 
3 tomates séchées dans l’huile, hachées 
1/2 c. à thé d’origan séché 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne 
1 1/2 tasse de poulet cuit* 
1 poignée de jeunes épinards, émincés 
Sel et poivre au goût 

1. Dans une petite casserole, recouvrir les carottes et le panais d’eau fraîche, assaisonner de sel, porter à ébullition et laisser mijoter une dizaine de minutes ou jusqu’à ce que les légumes soient tendres. Ils ajouteront beaucoup de saveurs à cette sauce aux accents italiens. 

2. Pendant ce temps, préparer la sauce. Chauffer un poêlon, y faire dorer les dés de courgette dans la matière grasse jusqu’à tendreté, environ 6 ou 7 minutes. Ajouter l’ail, cuire 1 minute, saupoudrer de farine, mélanger à la cuillère de bois et verser le bouillon. Porter à ébullition, la sauce épaissira, laisser cuire 2 minutes avant d’ajouter le concentré de tomate et les tomates séchées. 

3. Parfumer d’origan et de poivre de Cayenne, ajouter le poulet cuit, les jeunes épinards, puis les rondelles de carotte et de panais égouttées. Goûter, assaisonner au besoin de sel et de poivre. 4. Servir sur des pâtes réchauffées au micro-ondes et déguster. 

*Secret de cuisine 
Le meilleur moyen de conserver les restes d’un poulet cuit est de le garder au froid avec les os jusqu’au moment de l’utiliser, soit un ou deux jours après sa cuisson. Pour ma part, je le place immédiatement dans la casserole dans laquelle je ferai le bouillon, et recouvre les restes d’une pellicule plastique directement sur le poulet de manière qu’il ne sèche pas. Désossé juste avant de l’utiliser, le poulet demeure tendre et goûteux.


dimanche 18 février 2018

Tacos sans viande vite prêts


On ne saurait trouver manière plus simple - et savoureuse - de goûter ce sans-viande du commerce; il est déjà épicé à la mexicaine, il suffit de quatre ingrédients supplémentaires et de quelques minutes pour le préparer. Idéal pour un repas du midi avec une bonne salade. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour deux 
5 tacos rigides du commerce 
1/3 tasse de cheddar fort râpé 

Farce express au sans-viande 
1/2 paquet de sans-viande aux saveurs mexicaines 
1/2 tasse de grains de maïs 
1 tomate moyenne, en dés 
2 tranches de cheddar fort, en dés 
1 bouquet de coriandre fraîche ou de persil, haché (facultatif) 

La cuisson se fait dans un four à 375 °F et dure 10 minutes. 

1. Dans un bol moyen, réunir tous les ingrédients de la farce et bien mélanger. 

2. Disposer les coquilles rigides de taco dans un plat où elles pourront se tenir droite. Les garnir de la farce express, puis du fromage râpé. 

3. Enfourner et cuire 10 minutes. 





Chouette il en reste ! 
La moitié restante de ce sans-viande fait une délicieuse pizza aux saveurs mexicaines. Il suffit de tartiner une pâte mince avec 1/2 tasse de sauce tomate, de la garnir du sans-viande à la mexicaine émietté, de répartir des dés de 1 poivron rouge grillé et de saupoudrer le tout de cheddar râpé. Moins de 10 minutes au four en suivant les instructions sur l’emballage d’une croûte à pizza mince et c’est prêt.


samedi 17 février 2018

Poulet entier laqué à la bière +


Contrairement à la recette populaire où le poulet est posé sur une cannette de bière durant sa cuisson, cette recette se sert d’une laque faite avec du sirop d’érable, de la sauce anglaise et de la moutarde de Dijon à laquelle on ajoute de la bière. Une chouette idée que j’ai adaptée à un mode de cuisson légèrement différent de l’original. 

Appréciation *** 1/8 
Ingrédients pour quatre 
1 poulet entier de 1 kg 
1 oignon, en tranches épaisses 
Sel, poivre et paprika 

Laque à la bière et à l’érable 
2 c. à soupe de beurre fondu 
2 c. à soupe de sirop d’érable 
2 c. à soupe de sauce Worcestershire 
1 c. à soupe de moutarde de Dijon 
2 feuilles de laurier 
1/2 tasse de bière brune de préférence, moi Blanche de Chambly 

Beurre au basilic frais
2 c. à soupe combles de beurre, moi une bonne margarine
1 bouquet de basilic frais, 7 ou 8 grandes feuilles hachées 

*Légumes d’accompagnement
3 petits panais, en rondelles 
5 carottes nantaises, en rondelles 
4 pommes de terre moyennes La Gabrielle, en morceaux
Le reste de l’enrobage sous la peau 

La cuisson se fait dans un four à 375 °F et dure 1 h 15. 

1. Dans un petit bol, mélanger les ingrédients de la laque, y compris la bière, et bien mélanger.   

2. Dans un autre bol, réunir le beurre et le basilic, bien mélanger. Détacher délicatement la peau recouvrant les poitrines du poulet et déposer 1 c. à thé du beurre au basilic sous la peau de chacune. Masser doucement pour bien répartir le mélange. Faire de même avec les cuisses. Conserver le reste en attente, il servira à arroser les légumes.

3. Saler le poulet, le poivrer et le saupoudrer de paprika. Déposer les feuilles de laurier dans son ventre. 

4. L’installer dans une lèchefrite ou une rôtissoire sur les tranches d’oignon, la poitrine dessus. À l’aide d’un pinceau, badigeonner généreusement de laque, retourner le poulet pour qu’il repose sur la poitrine et badigeonner l’autre partie. 

5. Enfourner et après 15 minutes, verser un peu de laque autour du poulet, puis arroser celui-ci et le badigeonner avec le jus de cuisson. 

6. Après 30 minutes, retirer la lèchefrite du four, retourner le poulet, le recouvrir de laque, saler, poivrer et saupoudrer de paprika. 

7. Remettre le poulet au four et cuire encore 30 minutes. 

8. La cuisson terminée, recouvrir le poulet de papier d’aluminium une dizaine de minutes pour permettre la redistribution des jus. Pendant ce temps, porter à ébullition le jus de cuisson dans la lèchefrite et le faire réduire doucement. 

* Oups, j’ai failli oublier les accompagnements. Quarante minutes avant la fin de la cuisson du poulet, j’ai précuit les légumes 8 minutes au micro-ondes dans un peu d’eau, puis après les avoir égouttés et arrosés du reste du beurre au basilic et je les ai remis au four pour terminer leur cuisson dans un plat à part, ma lèchefrite étant trop petite pour les contenir en entier. 

Adaptée librement de la recette suivante, http://www.cscp.umontreal.ca/nutrition/recettes/poulet_biere.htm