lundi 23 avril 2018

Côtelettes de porc bbq aux saveurs d’orange +


Pour clore cette journée parfaite, nos premières grillades de la saison douce, deux belles côtelettes épaisses comme ça, finement aromatisées à la marmelade d’orange et au gingembre, un plaisir de plus pour accueillir le printemps arrivé cette année alors qu’on ne l’attendait plus avec un mois de retard. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
2 belles côtelettes de porc avec os 
1 c. à soupe d’huile, pour huiler les grilles 
Sel léger, poivre et paprika 

Marinade aux saveurs d’orange 
1 c. à soupe de marmelade ou de tartinade à l’orange La Fraisonnée 
1 c. à soupe d’huile d’olive 
1 c. à soupe de sauce tamari ou soya réduite en sodium 
1 c. à thé de sauce Worcestershire 
2 c. à soupe d’eau ou de jus de clémentine
1 gousse d’ail, pressée 
5 petites tranches de gingembre, hachées finement 

1. Dans un plat pouvant contenir les côtelettes côte à côte, réunir les ingrédients de la marinade. Bien mélanger. 

2. Saler légèrement et poivrer généreusement les côtelettes, et les saupoudrer de paprika. Les passer dans la marinade des deux côtés et laisser macérer au frigo durant 1 heure ou 2, le plat recouvert d’une pellicule plastique. Retirer du frigo 30 minutes avant la cuisson. 

3. Cuire sur les grilles huilées et bien chaudes d’un barbecue, le nôtre est un petit modèle électrique, il a fallu 5 minutes de chaque côté, les côtelettes avaient une bonne épaisseur. 

Servies ici avec un riz aux vermicelles et des asperges, un repas qui avait un peu des bonnes saveurs du printemps.


dimanche 22 avril 2018

Casserole de canard confit aux pommes et au bleu +


J’ai modifié la goûteuse recette de Curieux Bégin pour qu’elle soit moins riche et plus rapide à préparer. J’ai aussi remplacé les poires par des pommes, leur ai ajouté une pluie légère de cannelle et remplacé le gruyère par du stilton. Nous avons été enchantés par l’équilibre des saveurs de ce repas en un plat hyper délicieux. 

Appréciation *** 1/4  
Ingrédients pour deux  
2 pommes, pelées et coupées en tranches  
3 c. à soupe de gras de canard, divisées 
1 c. à thé de sirop d’érable 
1/2 c. à thé de cannelle 
2 cuisses de canard confites du commerce*, désossées et défaites en morceaux 
8 champignons, café ou blancs, brossés et tranchés  
10 ou 12 pommes de terre grelots, tranchées en moitiés et cuites au micro-ondes 3 ou 4 minutes 
1/4 tasse de crème légère, 15 % de m.g, ou moins  
30 grammes de fromage bleu émietté, moi stilton 

*Notre préféré, Plaisirs gastronomiques. 

La cuisson se fait dans un four à 375 °F, ou en mode convection à 350 °F, et dure 15 minutes.  

1. Dans un grand poêlon, faire revenir les tranches de pommes quelques minutes dans 1 c. à soupe de gras de canard. Retourner les tranches, ajouter le sirop d’érable et saupoudrer de cannelle. Retirer du poêlon et réserver.  

2. Dans le même poêlon, sur feu moyen, faire revenir les champignons dans une deuxième c. à soupe de gras de canard. Cuire 2 ou 3 minutes avant de les retirer du poêlon. Réserver.  

3. Toujours de la même façon et dans le même poêlon, faire sauter les pommes de terre. 

4. Dans une assiette à tarte profonde ou un plat à four, étendre d’abord la chair des cuisses de canard confites, puis les champignons, puis les pommes de terre, puis les tranches de pommes caramélisées. Ajouter la crème et parsemer de fromage. 

5. Enfourner et cuire une quinzaine de minutes sur la grille du centre. Allumer le gril (broil) au besoin 2 ou 3 minutes ou jusqu’à ce que le fromage soit gratiné.  

Adaptée librement de la recette suivante: https://www.iga.net/fr/recettes_inspirantes/recettes/cassolettes_de_canard_confit_et_de_poires_caramelisees



samedi 21 avril 2018

Mijoté 101 de saucisses épicées aux gourganes +


J’ai concocté hier une recette toute simple qui se prête à une multitude de variations. On peut remplacer les gourganes par des pois chiches ou des haricots de toutes les couleurs, on peut remplacer les carottes par les légumes de son choix, poivrons rouges, jaunes ou verts, navet, panais et choux de toutes sortes, on peut remplacer les merguez par d’autres saucisses, italiennes, québécoises ou libanaises, la seule exigence c’est qu’elles soient suffisamment épicées pour communiquer leurs arômes au bouillon de cuisson. Le résultat est un savoureux mijoté que nous avons dégusté avec du couscous. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
1 petit oignon rouge, haché 
1 c. à soupe comble d’huile d’olive 
4 carottes nantaises, en rondelles 
1 1/2 tasse de bouillon de boeuf réduit en sel 
2 c. à soupe combles de concentré de tomate 
4 merguez, en bouchées, bouillies 5 minutes si elles sont grasses 
1 conserve de 398 ml de gourganes, rincées et égouttées 
Coriandre ou persil 
Sel et poivre au goût 

1. Dans un poêlon profond ayant un couvercle, attendrir l’oignon dans l’huile de 3 à 5 minutes. Ajouter les carottes, verser le bouillon avec le concentré de tomate, bien mélanger, couvrir et porter à ébullition. 

2. Réduire le feu et laisser mijoter 10 minutes. 

3. Ajouter les bouchées de merguez et les gourgarnes, porter à ébullition et laisser mijoter 15 minutes.  

4. Garnir de coriandre ou de persil et servir avec du couscous, du quinoa ou du riz.



vendredi 20 avril 2018

Tacos minute au poulet, façon chili +


Une chouette manière de récupérer un reste de poulet est d’en faire des tacos. Pour ce repas à la bonne franquette, j’ai eu l’idée de les garnir aussi de haricots noirs, un choix équilibré et savoureux, étonnamment rapide à concocter. 

Appréciation *** 1/8 
Ingrédients pour deux  
5 coquilles rigides de tacos du commerce  
Farce express au poulet et aux haricots noirs  
1 c. à soupe d’huile d’olive 
1/2 oignon rouge, haché 
1/2 poivron jaune, en dés 
1 tasse de haricots noirs, rincés et égouttés 
1/2 tasse de bouillon, boeuf ou poulet réduit en sel 
1 c. à soupe comble de concentré de tomate 
1 tasse de poulet cuit, en morceaux 
Sel, poivre et cumin au goût 

Garnitures 
4 tranches de cheddar fort, en dés  
1 bouquet de coriandre fraîche ou de persil, haché 
Zeste de lime, au goût 

La cuisson se termine dans un four à 350 °F, en mode convection, ou à 375 °F en mode régulier, et dure 10 minutes.  

1. Dans un poêlon moyen, attendrir dans l’huile l’oignon et les dés de poivron. 

2. Ajouter les autres ingrédients de la farce dans l’ordre indiqué en terminant par le poulet. Assaisonner de sel, de poivre et de cumin et bien réchauffer. 

3. Dans deux plats allant au four, installer les coquilles de tacos. Dans le poêlon, ajouter les feuilles de coriandre avant de remplir les tacos. Garnir de zeste de lime, puis ajouter les dés de cheddar. 

4. Enfourner et cuire 10 minutes. On peut allumer le gril et faire gratiner le fromage, mais simplement fondu, il donne donne sa pleine saveur.


jeudi 19 avril 2018

Socca-pizza, façon Messidor +


La socca est à l’origine une spécialité culinaire niçoise que l’équipe de Cuisine futée a transformée en pizza. C’est une crêpe moelleuse à base de farine de pois chiches à laquelle on a ajouté des épices, ce qui la rend très savoureuse. Après un premier test, j’ai choisi de modifier les garnitures pour que la socca soit plus proche d’une pizza, les légumes grillés sont un atout, mais on peut aussi les poêler. La pâte demeure tendre et parfumée, le résultat est hyper délicieux. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
La crêpe 
1/2 tasse de farine de pois chiches (voir Notes de la recette originale) 
1/2 tasse d’eau 
1 œuf 
1/2 c. à thé de graines de fenouil 
1/2 c. à thé de graines de cumin 
1 c. à soupe d’huile d’olive 
Sel et poivre au goût 

Sauce à socca, façon Messidor 
3 tomates séchées dans l’huile, hachées 
1 c. à soupe de l’huile des tomates 
1 petite gousse d’ail, pressée 
2 bouquets de feuilles de coriandre ou de basilic hachées,    
   environ 4 c. à soupe 

Sel et poivre au goût 

Garnitures 
1 courgette grillée ou poêlée, en tranches 
1/2 de poivron jaune, grillé ou poêlé, en dés 
1/3 tasse de cheddar fort 

La cuisson se fait dans un four à 400 °F, en mode convection, ou à chaleur normale à 425 °F. 

1. Préparer d’abord ce qui remplacera la sauce à pizza de la recette originale. Dans un petit hachoir, réunir les tomates séchées, l’ail, les feuilles de basilic ou de coriandre et mixer. Assaisonner, saler modérément, les tomates séchées le sont ordinairement, transférer dans un petit bol et réserver. 

2. Préparer ensuite la socca.  Dans un bol moyen, à l’aide d’un fouet, mélanger tous les ingrédients de la crêpe. 

3. Dans un poêlon antiadhésif allant au four, chauffer l’huile à feu moyen-vif durant 3 minutes en badigeonnant le fond et le pourtour à l’aide d’un pinceau de cuisine. Verser la pâte dans le poêlon et cuire, sans remuer, 3 minutes. Terminer la cuisson au four 3 minutes ou jusqu’à ce que la socca soit légèrement dorée. 

4. Retirer le poêlon du four et répartir sur la crêpe la sauce à socca, puis les légumes. Parsemer de fromage et remettre au four 3 minutes. Puis, allumer le gril et cuire encore 2 ou 3 minutes jusqu’à ce que le fromage commence à fondre. 

La recette de Cuisine futée, 




mercredi 18 avril 2018

Boulettes de porc aux pommes à l’asiatique +


Ces boulettes en sauce contiennent de la pomme, des pacanes et de la cannelle. J’aurais pu les appeler mes boulettes tarte aux pommes, mais comme mon goûteur avait envie de les déguster avec des vermicelles de riz, j'ai ajouté à la sauce quelques ingrédients de la cuisine asiatique, gingembre, sauce soya et vinaigre de riz et, pour la douceur, un tantinet de sirop d'érable. Le résultat est un harmonieux bouquet de saveurs. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour quatre (16 boulettes) 
Boulettes de porc 
470 g de porc haché extra maigre 
3/4 tasse de chapelure panko 
1/4 tasse de pacanes, hachées (facultatives) 
1/2 pomme, râpée 
1 oeuf, battu 
1 morceau de gingembre, pelé et haché finement 
1 gousse d’ail, pressée 
1/4 c. à thé de cannelle moulue 
Sel, poivre et paprika au goût 

Sauce à l'asiatique
1 oignon, haché finement 
1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à soupe de beurre 
1 piment jalapeno, haché très finement avec quelques pépins 
1 c. à soupe comble de farine 
1 tasse de jus de pomme brut sans sucre ajouté 
1 tasse de bouillon de boeuf réduit en sel 
2 c. à soupe de sauce tamari légère 
1 c. à soupe de vinaigre de riz 
1 c. à soupe de sirop d’érable, ou de miel 
Sel et poivre au goût 

Garnitures facultatives 
3 feuilles de bette à carder rouge, émincées avec les tiges ou 1 1/2 tasse d’épinards émincés 
1/2 pomme en dés 

1. Commencer par préparer des boulettes. Dans un grand bol, réunir tous les ingrédients et bien mélanger. Façonner une quinzaine de boulettes de la grosseur de balles de ping-pong, j’en ai obtenu seize. Réserver. 

2. Dans un poêlon profond ou un wok, attendrir l’oignon dans la matière grasse 3 ou 4 minutes. Ajouter le piment, puis saupoudrer de farine en brassant à la cuillère de bois. Verser le jus de pomme et le bouillon et porter à ébullition, la sauce épaissira. Ajouter la sauce tamari, le vinaigre et le sirop d’érable (ou le miel) et poursuivre l’ébullition 2 min. Goûter, rectifier l’assaisonnement au besoin. Un peu plus de piment, un tantinet de cannelle ou de sel, chacun y trouvera son plaisir. 

3. Déposer les boulettes dans la sauce, couvrir et laisser mijoter entre 20 et 25 minutes à faible ébullition. Ce temps écoulé, ajouter les garnitures, feuilles de bette à carde ou épinards hachés et dés de pommes ou tout autre garniture qui ajoute fraîcheur et croquant. Réchauffer 2 ou 3 minutes avant de servir avec des vermicelles.


mardi 17 avril 2018

Repas de truite à la chermoula +


La chermoula est une sauce maghrébine fréquemment utilisée avec le poisson, elle associe huile d’olive, ail, herbes fraîches, épices et citron. Elle sert ici à aromatiser la truite tandis qu’une vinaigrette au citron parfume les légumes. Un repas cuit sur une plaque, tout simple, mais coloré et rempli de saveurs. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
20 petits bouquets de chou-fleur de la grosseur d’une noix de Grenoble 
1 filet de truite de 300 g, séparé en quatre tranches 
12 asperges fraîches, les tiges pelées 
Sel et poivre au goût 

Vinaigrette au citron et aux herbes 
2 c. à soupe d’huile d’olive 
2 c. à soupe d’eau 
1 c. à thé de jus de citron 
Le zeste de 1/2 citron 
1/8 c. à thé d’herbes salées du Bas-du-fleuve 

Chermoula 
3 c. à soupe combles de coriandre fraîche, hachée finement 
2 c. à soupe d’huile d’olive 
2 c. à soupe de bouillon 
1/2 c. à thé de paprika 
1 c. à thé de jus de citron 
1/2 c. à thé de zeste de citron 
1 gousse d’ail, pressée 
1/4 c. à thé de graines de cumin, moulues 
1/4 c. à thé de graines de coriandre, moulues 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne 

La cuisson se fait dans un four 425 °F. La cuisson du chou-fleur est la plus longue, elle dure 20 minutes, la truite 10, les asperges 5 minutes. 

1. Allumer le four. Préparer ensuite la vinaigrette au citron en réunissant dans une petit bol tous les ingrédients. Disposer les asperges dans une assiette et les badigeonner de vinaigrette au pinceau. Ajouter 1/4 de c. à thé de curcuma à la vinaigrette, bien mélanger et y plonger les bouquets de chou-fleur. 

2. Sur une plaque à cuisson tapissée de papier parchemin, placer les bouquets de chou-fleur et les enfourner pour 10 minutes. 

3. Pendant ce temps, préparer la chermoula. Dans un petit bol, en réunir les ingrédients et bien mélanger. Saler et poivrer les tranches de truite. À l’aide d’une cuillère, les badigeonner de chermoula. 

4. Les 10 premières minutes de cuisson du chou-fleur écoulées, transférer les tranches de truite sur la plaque avec le chou-fleur. Enfourner et cuire 5 minutes. 

5. Retirer la plaque du four, ajouter les asperges, enfourner et cuire 5 minutes ou jusqu’à ce que la chair du poisson se défasse facilement à la fourchette.